Stages d’été 2016 : histoires et photos

Neuf jeunes personnes, des enfants de Métallos, ont pris part aux Stages d’été 2016 du syndicat. Elles ont beaucoup appris sur notre syndicat et la justice sociale, et elles ont participé à des activités pratiques. Par exemple, ces jeunes ont créé et distribué des dépliants sur les conditions des travailleuses et des travailleurs du vêtement au Bangladesh, lequel demandait aux Canadiennes et Canadiens de faire pression pour des améliorations. Voici quelques unes de leurs réflexions sur leurs expériences :

Nadeem – Les deux mois que j’ai passés au Syndicat des Métallos ont été des plus agréables. À mon arrivée, j’étais un peu nerveux ne sachant pas trop ce qu’on attendait de moi et ce que j’aurais à faire au quotidien. Cependant, dès la première semaine du programme, la coordonnatrice a fait un travail fantastique pour que nous nous sentions à l’aise au bureau, et elle nous a confiés des tâches individuelles. Pendant l’été, nous avons assisté à des ateliers sur des sujets comme le mouvement ouvrier et l’importance de la santé mentale. Dans l’ensemble, mon expérience s’est avérée hautement enrichissante parce que nous avons terminé la liste des activités en groupe. Je travaille depuis l’âge de 15 ans et je dois dire que c’est de loin le travail que j’ai aimé le plus. J’espère que le programme prendra beaucoup plus d’ampleur à l’avenir. Merci aux Métallos pour cet excellent été!

Delaney – Mon expérience à titre de participante aux Stages d’été des Métallos a été extrêmement agréable, dynamisante et engageante, du début jusqu’à la fin. Pendant l’été, j’ai rencontré des personnes vraiment sympathiques et passionnées avec qui j’ai eu le privilège de travailler. Bonne chance à la prochaine génération d’étudiantes et d’étudiants des Stages d’été des Métallos!

Galya – Le programme d’été a été à la fois éducatif et très divertissant. Nous avons eu la chance de travailler avec une excellente coordonnatrice, Rebecca Beaulne-Stuebing, et avec Adriane Paavo, permanente du syndicat. Notre groupe a eu l’occasion d’aller à Montréal lors du Forum social mondial, lequel appuie les enjeux qui ont constitué nos sujets d’études, comme la justice sociale et l’équité, sans compter la possibilité de visiter une ville incroyable et d’apprendre à connaître le groupe de stagiaires. J’ai acquis de l’expérience dans un environnement administratif et appris à connaître le syndicat, ce qui m’aidera à terminer mes études et à avancer à l’avenir. Chose tout à fait exceptionnelle, nous avons créé l’activité «Fake Birthday Friday», laquelle, je l’espère, continuera de faire partie du programme à l’avenir et sera offerte dans d’autres environnements de bureau. 

Miranda – Ma participation aux Stages d’été des Métallos m’a permis d’obtenir une meilleure compréhension des syndicats et de leur raison d’être. En tant que jeune soudeuse, le programme m’a donné de l’information essentielle à la connaissance de soi et la croissance personnelle, et il a rehaussé ma compréhension de la façon dont le syndicat protège et représente ses membres.

Patrick – Au départ, j’ai présenté ma demande de participation sans vraiment savoir ce qu’un syndicat faisait et comment il contribuait à la justice sociale. Cependant, tout au long du programme de Stages d’été des Métallos, j’ai appris énormément de choses sur les questions de justice sociale en assistant à des ateliers et à diverses activités. J’ai aussi appris comment un syndicat fonctionne à l’interne et sur le terrain. Pendant le programme, j’ai eu le plaisir de travailler avec un groupe de personnes formidables qui provenaient de divers milieux, et de discuter avec elles de divers sujets. De plus, par l’intermédiaire du programme, j’ai rencontré des personnes qui ont pris part à diverses campagnes fructueuses ou qui visaient à susciter le changement au sein de la collectivité. Grâce au programme, j’ai pu acquérir beaucoup de connaissances tout en me divertissant. Je suis très reconnaissant pour tout ce que le programme m’a apporté.

Stephen – Le programme des Stages d’été de cette année s’est révélé une excellente occasion d’apprentissage. Pendant l’été, nous avons participé à diverses activités qui, selon mois, étaient très éducatives, engageantes et bien pensées. J’ai rencontré un groupe de personnes formidables et j’ai appris à mieux comprendre le fonctionnement du syndicat et la façon dont il appuie ses membres. J’espère que le programme de l’année prochaine sera aussi bon et que j’aurai encore une fois l’occasion de travailler avec les membres.

 Sayshan – Travailler au bureau national du Syndicat des Métallos comme stagiaire a constitué une excellente occasion pour moi et le point marquant de mon été 2016. Le programme m’a fait prendre conscience des nombreuses situations injustes et des défis auxquels un grand nombre de travailleuses et travailleurs sont confrontés au quotidien. Le programme m’a renseigné sur ce que fait le syndicat à l’intérieur comme à l’extérieur du bureau et ce qu’il a accompli jusqu’à présent. Au début, je me serais décrite comme antisociale, mais il m’a assurément permis d’élargir mes habiletés sociales et de me sentir plus à l’aise de parler à de grands groupes. Le stage m’a aussi fait connaître plus en profondeur les mouvements de justice sociale à travers le monde et m’a amenée à participer à des activités efficaces d’organisations dans notre ville. La coordonnatrice, Rebecca Beaulne-Stuebing, s’est révélée la meilleure directrice, personne de soutien et mentor, et elle constitue réellement un atout pour le programme. 

Judith – Mes premiers emplois d’été n’avaient rien d’extraordinaire. En fait, j’ai travaillé dans le type exact d’emploi stéréotypé et ennuyeux qu’on offre généralement aux ados. Donc, après avoir passé l’été dernier à nettoyer des toilettes à l’ENC, je peux vous dire que j’étais ravie d’obtenir ce qui me semblait être un emploi de rêve. La partie la plus drôle, toutefois, est qu’il l’était. Qu’il s’agisse d’assister à de nombreux ateliers sur la justice sociale, de participer à des visites guidées à High Park et Spadina, de collaborer aux efforts du Syndicat des Métallos pour appuyer les travailleuses et travailleurs du Bangladesh, de prendre part au Forum social mondial, de rencontrer des gens formidables qui m’ont permis d’élargir ma vision du monde – je peux qualifier mon expérience avec les Métallos cet été d’inoubliable. Elle m’a marquée de manière très positive et m’a aidée à évoluer à titre de militante, d’étudiante et d’être humain.

Tyler – Le programme de Stages d’été des Métallos m’a beaucoup appris au cours des huit dernières semaines. J’ai eu l’occasion de parfaire mes connaissances sur de nombreux sujets et d’apprendre à connaître diverses organisations communautaires de la région du Grand Toronto. Je recommanderais fortement le programme à quiconque cherche des moyens de s’engager auprès de sa collectivité de manière positive et valorisante.