La violence conjugale et le milieu de travail – rapport du CTC

En partenariat avec les chercheurs de l’Université Western, en Ontario, le Congrès du travail du Canada (CTC) a mené la toute première enquête canadienne sur les effets de la violence conjugale sur le milieu de travail. Presque 8 500 travailleuses et travailleurs canadiens ont pris part au sondage confidentiel en ligne entre décembre 2013 et juin 2014.

Les femmes ayant des antécédents de violence conjugale ont un parcours professionnel plus instable, qu’elles gagnent donc moins bien leur vie, qu’elles ont souvent dû changer d’emploi et qu’elles occupent plus souvent des emplois occasionnels et à temps partiel que les femmes n’ayant jamais subi d’actes de violence. Cependant, selon le sondage, les ressources et le soutien dans le lieu de travail peuvent contribuer à changer la vie des travailleuses et travailleurs victimes de violence familiale.

Télécharger l’intégralité du rapport

Centre de ressources sur la violence conjugale au travail du CTC