Conseils pour les réunions syndicales virtulles efficaces

TÉLÉCHARGER LE PDF

Lorsque nous ne pouvons pas rencontrer les membres, nos collègues et les employeurs en personne, nous pouvons tout de même poursuivre le travail de notre syndicat. Grâce à des ressources sur Internet comme GoToMeeging, WebEx, Skype, Zoom* et FaceTime, le clavardage vidéo sur Messenger de Facebook et sur WhatsApp, et aux conférences téléphoniques habituelles, nous pouvons nous réunir avec les membres, dresser des plans avec les dirigeants ou les comités de négociation des sections locales, tenir les membres à jour, et ainsi de suite.

Nous ne sommes pas tous à l'aise avec ces outils comme nous le sommes pendant les réunions en personne; il s'agit donc d'un bon moment pour acquérir de nouvelles compétences. Voici quelques suggestions vous permettant de vivre une expérience positive, de faire en sorte que tous celles et ceux qui le souhaitent aient la possibilité de s'exprimer et de demeurer productifs.

De nombreuses plateformes offrent maintenant des comptes gratuits afin de permettre aux utilisateurs de communiquer pendant ces temps de distanciation physique.

Comment tenir des réunions virtuelles (de trois personnes ou plus) de façon plus efficace :

Conseils sur l'utilisation réussie de GoToMeeting :

À titre d'animatrice ou d’animateur, vous pouvez aussi désactiver les micros des autres participants. Utilisez cette fonctionnalité avec modération, il est préférable de leur demander de le faire eux-mêmes.

Conseils sur l'utilisation réussie de Zoom :

*Récemment, il s’est produit de nombreuses atteintes à la sécurité et à la vie privée sur Zoom, au point qu’un grand nombre d’entreprises, de conseils scolaires et d’organismes gouvernementaux ont cessé de l’utiliser. Par conséquent, le Service TI du Syndicat des Métallos ne soutient ni n’appuie l’utilisation de Zoom. Ce conseil vous est donné tout en reconnaissant que Zoom est la plateforme de choix de millions de personnes en Amérique du Nord et partout dans le monde. Notre syndicat n’en recommande pas l’utilisation, en particulier pour l’échange d’informations confidentielles.

Téléchargez le PDF