La lutte des taxieurs, de juin à aujourd’hui....

Adopté sous bâillon en juin, le projet de loi contenait des modifications qui permettaient au ministre des Transports de faire par des projets-pilotes exactement le contraire de ce que la loi prescrit.

La veille de l'entrée en vigueur de la loi, le 8 septembre, coup de théâtre ! Cinq minutes avant le coup de minuit, le gouvernement du Québec et Uber ont annoncé s’être entendus sur les conditions d’un éventuel projet-pilote..

Cette entente, validée par décret le 1er octobre, instaure un « régime parallèle » pour Uber. En gros, Uber pourra travailler sans limites de véhicules, à toute heure et sur tous les territoires alors que les taxieurs continueront pourtant d’être soumis à un régime de quotas par agglomérations de taxi... avec toutes les conséquences possibles sur la valeur de leurs permis. Désormais, une seule compagnie a toutes les libertés... tous les autres ont toutes les contraintes.

Le 11 septembre dernier, les taxieurs ont décidé de reporter leur menace de grève générale et de procéder à des contestations juridiques.

Le 12 septembre, le RTAM-Métallos et les représentants des intermédiaires en service de taxi se sont unis et ont formé le Front commun du taxi. Trois jours plus tard, ils ont déposé une requête en injonction provisoire pour contester l’entente entre Québec et Uber. Motifs : Uber n’est pas un intermédiaire, le ministre a outrepassé son pouvoir discrétionnaire et il y a urgence d’agir.

Les prétentions des taxieurs ont toutefois été rejetées par le juge le 20 septembre. Celui-ci a prononcé une ordonnance de gestion pour accélérer la suite. 

Le lendemain, le Front commun du taxi a déposé une nouvelle requête en injonction provisoire. Celle-ci, qui ne visait qu'Uber, a aussi été rejetée.

Les taxieurs ont convenu d'une journée de grève le 5 octobre.

Cet article a été publié dans le numéro de novembre 2016 de la revue Métallos@l'œuvre.

Demandes de presse

Merci

Merci de nous avoir contacté. Nous vous répondrons rapidement.

Contacts Médias

Directeur du département des communications :
Bob Gallagher
bgallagher@usw.ca
416-544-5966 or
416-434-2221 

Département des communications :
Karina Midence
communications@usw.ca
416-544-5991 

Département des communications - Québec
Clairandrée Cauchy
ccauchy@metallos.ca
514-774-4001 

 

Adresse postale

Syndicat des Métallos
234, avenue Eglinton est, 8
e étage 
Toronto, ON M4P 1K7