La santé et le commerce, des enjeux à surveiller à Ottawa

Nécessité d’actualiser les mécanismes de recours commerciaux

Cet été, le directeur national des Métallos Ken Neumann a discuté avec des représentants du gouvernement fédéral de la nécessité de renforcer les mécanismes de recours commerciaux. Outre l’industrie sidérurgique, d’autres secteurs économiques clés où nos membres travaillent, comme l’aluminium et la fabrication, sont touchés par des pratiques commerciales abusives.

«Toute proposition visant à actualiser les lois sur les recours commerciaux doit autoriser les syndicats à participer officiellement au processus de recours», a indiqué Ken Neumann. À l’heure actuelle, la loi ne permet pas aux travailleurs ni aux syndicats canadiens de déposer des plaintes contre le dumping et de présenter des demandes de droits compensateurs ou de mesures de sauvegarde, ni d’y participer. Le gouvernement fédéral ne reconnaît pas que les travailleurs canadiens, et nos membres, plus que quiconque subissent les conséquences de telles actions.

On doit rejeter le Partenariat transpacifique

Entre-temps, les Métallos continuent de s’opposer au vaste accord commercial appelé Partenariat transpacifique (PTP). S’il est ratifié, le PTP nuira considérablement aux travailleurs canadiens et pourrait aussi compromettre notre démocratie, notre environnement et notre autonomie nationale.

Le syndicat a soumis un mémoire au Comité permanent du commerce international sur les conséquences néfastes du PTP pour l’économie et pour les travailleuses et les travailleurs canadiens. Il est encore possible de rejeter le PTP parce que le Canada n’a pas encore ratifié l’accord.

L’Accord sur le bois d’œuvre doit sauver les emplois Il faut sauver le système de santé

Dans le secteur forestier, lors d’une réunion spéciale en août avec le Comité permanent du commerce international, les négociateurs ont indiqué que les pourparlers visant la reconduction de l’Accord sur le bois d’œuvre résineux entre le Canada et les États-Unis progressaient lentement avant l’échéance prévue le 15 octobre.

Le Syndicat des Métallos a souligné l’importance en reconduisant l’accord de ne pas porter préjudice à un secteur qui fournit aux collectivités canadiennes des emplois permettant de subvenir à leurs familles.

Il faut sauver le système de santé

La lutte pour sauver le système de santé a atteint un point critique en 2016 avec l’ouverture en C.-B. du procès qui pourrait donner le feu vert aux cliniques privées et permettre aux Canadiens bien nantis d’accéder plus «facilement» à des soins. Le gouvernement libéral, comme l’ancien gouvernement conservateur, n’a toujours pas soumis un nouvel accord sur la santé aux provinces.

La cause devant les tribunaux de la C.-B. menace l’une des valeurs fondamentales du système canadien de santé, soit l’accès égal des citoyens aux services médicaux, sans égard à leur capacité de payer. Défendre l’accès à la santé pour tous sera une priorité cet automne pour les parlementaires progressistes.

Cet article apparaît dans le numéro d'Octobre 2016 Message du directeur national. 

Demandes de presse

Merci

Merci de nous avoir contacté. Nous vous répondrons rapidement.

Contacts Médias

Directeur du département des communications :
Bob Gallagher
bgallagher@usw.ca
416-544-5966 or
416-434-2221 

Département des communications :
Karina Midence
communications@usw.ca
416-544-5991 

Département des communications - Québec
Clairandrée Cauchy
ccauchy@metallos.ca
514-774-4001 

 

Adresse postale

Syndicat des Métallos
234, avenue Eglinton est, 8
e étage 
Toronto, ON M4P 1K7