·  Communiqué   ·  

Les conseillères du Centre de counselling de Sudbury en grève pour obtenir un contrat équitable

SUDBURY, ON – « Un message à l'intention de nos clients : Nous nous soucions de vous » est le titre d'un dépliant que le personnel remet aux clients visitant le Centre de counselling de Sudbury.

Les conseillères du centre, membres du Syndicat des Métallos, section locale 2020, ne travaillent pas aujourd'hui. Elles sont à l'extérieur de l'édifice pour présenter des excuses à ses clients.

Les dix employées, toutes des femmes, sont en grève. Travailler au sein d'un centre de bienfaisance sans but lucratif est loin d'être rémunérateur, mais il ne s'agit pas d'une question d'argent. 

« Ces femmes sont passionnées par leur travail. Elles s'investissent dans leurs tâches et se dévouent envers leurs clients. Elles viennent travailler, car les clients leur tiennent à cœur. Malheureusement, la nouvelle direction a soudainement décidé qu'elle ne voyait plus les choses du même œil », a déclaré Marty Warren, directeur ontarien du Syndicat des Métallos.

« L'employeur demande des concessions en ce qui a trait aux conditions de travail et une révision d'un contrat de travail qui est en vigueur depuis plus de 30 ans. Il n'y a aucun historique de griefs relativement au contrat de travail. L'employeur s'en prend à ces travailleuses pour aucune raison », a soutenu la représentante syndicale Lynne Descary. 

« Après quatre rencontres avec un conciliateur, nous n'avons même pas abordé les discussions monétaires à la table des négociations », a ajouté Lynne Descary.

Pendant qu'il est en grève, le personnel continuera d'offrir des services à l'enfance, comme le programme d'aide aux enfants témoins destinés aux enfants vulnérables dans la collectivité qui doivent se présenter en cour. 

Les employées offrent des services de counselling et de psychothérapie, en plus de fournir des programmes d'aide aux employés, un programme d'intervention auprès des partenaires violents pour hommes et femmes, un programme d'intervention contre la violence sexuelle et familiale faite aux femmes, du soutien aux hommes victimes de violence sexuelle, des conseils en santé mentale, et bien plus encore.

Les conseillères veulent continuer d'aider les gens de Sudbury, comme elles le font depuis 1971, notamment en offrant des programmes à la population francophone qui ne sont offerts nulle part ailleurs dans la collectivité.

Les conseillères s'excusent auprès des clients et des partenaires communautaires qui orientent des clients vers le centre. 

Les conseillères demandent aux clients et aux organismes partenaires de communiquer avec la direction et de demander à l'employeur de respecter le personnel et de retourner à la table de négociation avec un engagement sincère envers une entente équitable.

La convention collective a pris fin le 31 juillet. Les négociations ont commencé le 24 août et depuis, il n'y a eu aucun progrès après quatre réunions de conciliation. Les conseillères, qui ont voté à l'unanimité en faveur du mandat de grève, ont déclenché une grève légale le 14 octobre. 

###

Pour plus d'informations :

Marty Warren, directeur du District 6, Syndicat des Métallos, 416 243-8792
Lynne Descary, représentante syndicale, Syndicat des Métallos, 705 675-2461, poste 224, ldescary@usw.ca
Bob Gallagher, Communications, Syndicat des Métallos, 416 544-5966, 416 434-2221, bgallagher@usw.ca

Demandes de presse

Merci

Merci de nous avoir contacté. Nous vous répondrons rapidement.

Contacts Médias

Directeur du département des communications :
Bob Gallagher
bgallagher@usw.ca
416-544-5966 or
416-434-2221 

Département des communications :
Karina Midence
communications@usw.ca
416-544-5991 

Département des communications - Québec
Clairandrée Cauchy
ccauchy@metallos.ca
514-774-4001 

 

Adresse postale

Syndicat des Métallos
234, avenue Eglinton est, 8
e étage 
Toronto, ON M4P 1K7