·  

Les Métallos somment le gouvernement de contrer les tarifs douaniers du bois d'œuvre résineux qui vont nuire à l'industrie et les travailleurs canadiens

TORONTO - Les dirigeants du Syndicat des Métallos des deux côtés de la frontière canado-américaine affirment que le Canada doit en faire plus pour protéger les communautés qui dépendent des forêts face à l'augmentation des tarifs douaniers aux allures de sanctions annoncées mardi par le département américain du Commerce.

«Nous croyons qu'il est possible d'avoir un accord juste sur le bois d'œuvre résineux, qui offre des emplois bien rémunérés, qui soutient les communautés locales et qui permet d'exploiter durablement les forêts. Cette attaque a maintenant atteint un niveau critique, et il est temps de faire passer les familles des travailleurs au premier plan, et non d'en faire la dernière chose à laquelle le gouvernement pense dans les conflits commerciaux», a déclaré Ken Neumann, directeur national pour le Canada du Syndicat des Métallos.

«Nous devons prendre des mesures décisives», a affirmé Ken Neumann, ajoutant que les gouvernements provinciaux et fédéral qui autorisent l'exportation de grumes aux États-Unis doivent immédiatement appliquer une taxe équivalente sur les grumes non traitées exportées aux États-Unis.

«Ces tarifs douaniers particulièrement élevés sur les exportations annoncés par l'administration Trump ciblent injustement les travailleurs canadiens et mettront au chômage des centaines de Canadiens», a commenté Leo W. Gerard, président international du Syndicat des Métallos. 

«Un accord sur le bois d'œuvre résineux, qui protège les emplois locaux d'usinage et manufacturiers, tout en assurant que les marchés américains sont également protégés, est possible. Le Canada a besoin d'un accès juste aux marchés du bois d'œuvre des États-Unis. Un grand nombre d'Américains dépendent de nos produits.»

En Colombie-Britannique, Bob Matters, le président du Conseil du bois du Syndicat des Métallos a déclaré que la dernière action des États-Unis vient aggraver les problèmes auxquels l'industrie des produits du bois doit déjà faire face, avec plus de 100 usines déjà fermées en Colombie-Britannique durant le mandat de Christy Clark et du gouvernement libéral de la Colombie-Britannique seulement.  

«Nous ne pouvons pas survivre à une autre attaque d'un autre gouvernement de droite», a expliqué M. Matters. «Où est la voix de notre gouvernement se battant pour les Canadiens? Le manque d'action du premier ministre et des premiers ministres des provinces produisant du bois d'œuvre résineux est déconcertant. Nous savons que l'industrie du bois d'œuvre des États-Unis est actuellement en train de financer la campagne de Christy Clark, avec le baron du bois d'œuvre Weyerhaeuser versant plus de 240 000 $ pour anéantir les familles de travailleurs de la Colombie-Britannique.»

«Le Syndicat des Métallos considère l'annonce de mardi comme une attaque directe contre l'industrie canadienne, et de manière plus générale contre les relations commerciales entre nos deux pays. Nous mobiliserons à la fois notre bureau de Washington et celui d'Ottawa pour défendre les travailleurs canadiens.» a ajouté Leo Gerard.

Avec 40 000 membres dans le secteur forestier à travers le Canada, M. Gerard a affirmé que les travailleurs américains du secteur appuient de manière inconditionnelle leurs frères et leurs sœurs du Syndicat des Métallos au Canada.

###

Pour plus d'informations :

Ken Neumann, directeur national, Syndicat des Métallos, 416 544-5951
Bob Gallagher, Communications, Syndicat des Métallos, 416 544-5966, 416 434-2221, bgallagher@usw.ca
Brad West, Communications, Syndicat des Métallos, district 3, 604 313-9185, 604 683-1117, bwest@usw.ca

Demandes de presse

Merci

Merci de nous avoir contacté. Nous vous répondrons rapidement.

Contacts Médias

Directeur du département des communications :
Bob Gallagher
bgallagher@usw.ca
416-544-5966 or
416-434-2221 

Département des communications :
Karina Midence
communications@usw.ca
416-544-5991 

Département des communications - Québec
Clairandrée Cauchy
ccauchy@metallos.ca
514-774-4001 

 

Adresse postale

Syndicat des Métallos
234, avenue Eglinton est, 8
e étage 
Toronto, ON M4P 1K7