·  

Les travailleurs de CEZinc rejettent massivement la proposition patronale

Salaberry-de-Valleyfield – C’est avec une forte proportion de 97 % que les grévistes de la CEZinc ont rejeté hier soir en assemblée générale les dernières offres de l’employeur, alors que s’écoule le 8e mois de grève pour les 371 travailleurs de l’affinerie de zinc de Salaberry-de-Valleyfield.

«Après 8 mois de grève, le Fonds de revenu Noranda (le Fonds) a déposé à peu de chose près la même offre que celle qui nous a mené en grève. Les membres ont envoyé un message clair au conseil d’administration du Fonds : ça ne passait pas en février dernier, ce n’est pas parce qu’on a passé 8 mois dans la rue qu’on va l’accepter. Si les gestionnaires doutaient de la représentativité du comité de négociation, ils ont maintenant leur réponse. Les membres ne sont pas essoufflés, ils continuent à se tenir debout et ils réaffirment les mandats de leur comité de négociation», fait valoir le représentant syndical des Métallos, Luc Julien.

Ce dernier s’étonne de voir si peu de changement dans la proposition patronale. «On a offert des alternatives et on nous revient avec la même chose. C’est frustrant. Le conseil d’administration du Fonds de revenu Noranda et les représentants de Glencore doivent mettre de la pression sur les gestionnaires pour regarder les choses autrement. Nos membres étaient sérieux dans leur démarche en février lorsqu’ils sont sortis en grève, ils le sont tout autant aujourd’hui. Glencore et les administrateurs du Fonds doivent maintenant s’assurer que leurs propres négociateurs soient sérieux dans leur volonté d’en arriver à un règlement», conclut Luc Julien.

Les 371 travailleurs de l’entreprise CEZinc à Salaberry-de-Valleyfield, à l’ouest de Montréal, sont en grève depuis le 12 février dernier pour maintenir leurs conditions de travail et préserver leur régime de retraite, qui est pourtant en excellente santé financière. L’entreprise CEZinc est une propriété du Fonds dans lequel Glencore détient 25 % des parts.

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le syndicat le plus important du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.

###

Pour plus d'informations :

Clairandrée Cauchy, 514 774-4001, ccauchy@metallos.ca

Demandes de presse

Merci

Merci de nous avoir contacté. Nous vous répondrons rapidement.

Contacts Médias

Directeur du département des communications :
Bob Gallagher
bgallagher@usw.ca
416-544-5966 or
416-434-2221 

Département des communications :
Karina Midence
communications@usw.ca
416-544-5991 

Département des communications - Québec
Clairandrée Cauchy
ccauchy@metallos.ca
514-774-4001 

 

Adresse postale

Syndicat des Métallos
234, avenue Eglinton est, 8
e étage 
Toronto, ON M4P 1K7