·  

Les Métallos d’ABI rejettent massivement les offres de l’employeur

Bécancour –  Réunis en assemblée générale hier et aujourd’hui, les membres de la section locale 9700 des Métallos ont rejeté massivement les dernières offres de l’employeur, dans une proportion de 80,3 %. En point de presse, peu après le dévoilement des résultats, le président de la section locale 9700 a lancé un ultime appel aux négociations.

«Nous sommes convaincus qu’une entente négociée est possible. L’employeur a tenté un coup de force en mettant fin abruptement aux négociations avec le dépôt d’une offre finale, cela n’a pas fonctionné. Nos membres sont solidaires et déterminés. Nous demeurons convaincus qu’une reprise des négociations, à ce stade, peut permettre d’en arriver à une entente négociée», explique le président de la section locale 9700, représentant les travailleurs de l’aluminerie ABI à Bécancour, Clément Masse.

La dernière proposition patronale prévoit l’instauration d’un nouveau régime de retraite à financement salarial pour l’ensemble des travailleurs, sans distinction en fonction de la date d’embauche. Les années accumulées dans l’ancien régime seraient reconnues comme telles et pour le futur, l’employeur n’aurait plus à assumer les risques si les rendements ne sont pas au rendez-vous, celui-ci reposant sur les épaules des travailleurs.  «C’est un changement important que de passer d’un régime à prestations déterminées où l’employeur assume les risques à un régime RRFS où le risque est assumé par le travailleur. Les membres ne sont pas convaincus que l’employeur investit suffisamment dans le régime pour que le jeu en vaille la chandelle», ajoute Clément Masse.

Autre point en litige : le respect de l’ancienneté dans les mouvements de main-d’œuvre. «Les pourparlers ont été interrompus en décembre dernier au moment même où ces enjeux étaient abordés. Encore une fois, on a essayé d’agir de façon unilatérale. Cette usine fonctionne bien grâce à l’expertise des travailleurs. ABI doit les respecter et chercher à trouver des solutions avec eux, plutôt que de les imposer», précise Clément Masse.

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le syndicat le plus important du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.

###

Pour plus d'informations :

Clairandrée Cauchy, 514 774-4001 ccauchy@metallos.ca

Demandes de presse

Merci

Merci de nous avoir contacté. Nous vous répondrons rapidement.

Contacts Médias

Directeur du département des communications :
Bob Gallagher
bgallagher@usw.ca
416-544-5966 or
416-434-2221 

Département des communications :
Dominique Fontaine
communications@usw.ca
416-544-5991 

Département des communications - Québec
Clairandrée Cauchy
ccauchy@metallos.ca
514-774-4001 

 

Adresse postale

Syndicat des Métallos
234, avenue Eglinton est, 8
e étage 
Toronto, ON M4P 1K7