·  

Les Métallos pressent le gouvernement fédéral d’agir rapidement relativement au nouvel ombudsman

OTTAWA – Le Syndicat des Métallos demande une mise en œuvre rapide du nouvel Ombudsman canadien pour la responsabilité des entreprises annoncé aujourd’hui par le ministre fédéral du Commerce international.

«Le ministre mérite des félicitations pour avoir compris la nécessité d’un ombudsman et pour avoir reconnu la contribution positive qu’il peut apporter en favorisant le respect des droits de la personne, en rehaussant la réputation internationale des entreprises canadiennes et en renforçant le secteur international des mines du Canada», a déclaré Ken Neumann, directeur national, Syndicat des Métallos.

«Il faut que le gouvernement agisse de façon ciblée et rapide en vue d’établir le bureau du nouvel ombudsman et de mettre en œuvre des mesures qui ancreront fermement l’indépendance et les pouvoirs d’enquête du bureau», a indiqué M. Neumann.

«Il est évident depuis plus d’une décennie que les travailleurs et les collectivités n’avaient trop souvent personne vers qui se tourner lorsque leurs droits étaient violés par les entreprises canadiennes dans leurs activités mondiales. Aujourd’hui, avec l’annonce de l’Ombudsman canadien pour la responsabilité des entreprises, nous avons espoir qu’au cours des prochains mois, ils auront accès à un mécanisme efficace pour défendre leur cause et demander un dédommagement», a-t-il ajouté.

«Nous avions besoin d’un ombudsman indépendant pleinement fonctionnel hier afin d’enquêter lorsque des allégations crédibles indiquent que des entreprises minières canadiennes ne respectent pas les droits fondamentaux des travailleurs et que les pays hôtes omettent de mettre en place des règlements équitables en matière de relations du travail. À la mine Media Luna, au Mexique, la société canadienne Torex Gold continue de s’opposer à la demande des travailleurs d’exercer leurs droits d’adhérer au syndicat de leur choix. De même, des allégations de violation des droits par Excellon Resources à la mine La Platosa n’ont jamais été résolues et le préjudice causé aux propriétaires fonciers locaux et aux travailleurs congédiés se poursuit.

«L’annonce effectuée aujourd’hui fait honneur à l’effort déterminé d’une vaste coalition de groupes de la société civile qui ont maintenu la pression pendant plus d’une décennie. Le Syndicat des Métallos est fier d’être membre du Réseau canadien sur la reddition de compte des entreprises et nous remercions tous les membres de la coalition de s’être serré les coudes.»

Le Syndicat des Métallos accueille également favorablement l’annonce de la création d’un organisme consultatif à multiples parties prenantes qui conseillera le gouvernement sur des questions de droits de la personne et des affaires sur le plan international.

Le Syndicat des Métallos est le principal syndicat du secteur minier canadien, dans lequel il représente des milliers de travailleurs partout au pays.

###

Pour plus d'informations :

Ken Neumann, directeur national, Syndicat des Métallos, 416 544-5951
Bob Gallagher, Communications, Syndicat des Métallos, 416 544-5966, 416 434-2221, bgallagher@usw.ca

Demandes de presse

Merci

Merci de nous avoir contacté. Nous vous répondrons rapidement.

Contacts Médias

Directrice du département des communications :
Shannon Devine
sdevine@usw.ca
416-544-5966 or
416-434-2221 

Département des communications :
Nicole Desnoyers
ndesnoyers@usw.ca
416-544-5991 

Département des communications - Québec
Clairandrée Cauchy
ccauchy@metallos.ca
514-774-4001 

 

Adresse postale

Syndicat des Métallos
234, avenue Eglinton est, 8
e étage 
Toronto, ON M4P 1K7