Notices biographiques de déléguées à la Conférence internationale sur la condition féminine 2018 - Le District 7 à 13

Nous avons posé à certaines de nos consœurs les plus éminentes qui assistent à la Conférence internationale sur la condition féminine de 2018 à Toronto (Ontario) quelques questions sur leur rôle de militante et d'autres sujets. Jetez un coup d'œil à leurs biographies ci-dessous.

DISTRICT 7

phyllisdaNom : Phyllis Davis

No de section locale : 166M

Employeur/Titre de poste : Déléguée syndicale en chef, section locale 166M chez Ardagh

Est-ce la première conférence des Femmes d’acier à laquelle vous assistez? Sinon, à quand remonte votre première conférence? Oui, et je suis extrêmement ravie d’être ici. Merci, madame la présidente Turner.

À quoi aviez-vous ou avez-vous le plus hâte? Aux ateliers. D’acquérir les outils qui nous permettront d’organiser et de diriger des activités dans notre section locale.

Que signifie pour vous être une «Femme d’acier»? Le savoir – comment obtenir des résultats concrets!

Selon vous, comment le Syndicat des Métallos ou les syndicats pourraient-ils contribuer à la lutte pour la véritable égalité des femmes? Par des lois favorables aux travailleuses et travailleurs s’opposant aux attaques qui élimineraient les avantages que nous avons acquis jusqu’à présent ou limiteraient nos efforts à l’avenir.

Si vous pouviez décrire votre section locale en un mot, quel serait-il? Tenace

Si vous deviez vivre sans votre téléphone, Netflix, le fromage ou les hommes, que laisseriez-vous tomber? Netflix

meganseNom : Megan Seller

No de section locale : 12775

Ville domiciliaire : Porter (Ind.)

Employeur : Schahfer Generating Station

Titre de poste : Mécanicienne à la centrale électrique

Est-ce la première conférence des Femmes d’acier à laquelle vous assistez? Sinon, à quand remonte votre première conférence? C'est la deuxième.

À quoi aviez-vous ou avez-vous le plus hâte? Je viens tout juste de commencer à rebâtir le comité des Femmes d'acier de la section locale, alors je voulais savoir comment faire participer plus de femmes et aussi mieux aider les femmes enceintes à se préparer à la vie avec des enfants. Je veux également obtenir des clauses contractuelles qui prévoient de l'aide pour la garde des enfants.

Que signifie pour vous être une «Femme d’acier»? Pour moi, c'est habiliter les autres femmes et être positive. Trop souvent, nous sommes nos pires ennemis.

Selon vous, comment le Syndicat des Métallos ou les syndicats pourraient-ils contribuer à la lutte pour la véritable égalité des femmes? À notre section locale, nous avons une échelle salariale mobile de sorte que j'obtiens des augmentations de salaire tous les six mois et chaque année, et lorsque je deviendrai compagne d'apprentissage, je serai payée au même taux que les hommes. L'équité salariale à elle seule, c'est énorme.

Si vous pouviez décrire votre section locale en un mot, quel serait-il? Forte

Si vous deviez vivre sans votre téléphone, Netflix, le fromage ou les hommes, que laisseriez-vous tomber? Le fromage

 
DISTRICT 8

cherylhuNom : 
Cheryl Husk

No de section locale : 9423

Ville domiciliaire : Lewisport (Ky.)

Employeur : Century Aluminum

Titre de poste : Secrétaire-archiviste, section locale 9423; fonderie d'aluminium de Hawesville

Est-ce la première conférence des Femmes d’acier à laquelle vous assistez? Sinon, à quand remonte votre première conférence? Oui, c'est ma première. Je suis l'animatrice des Femmes d'acier au Kentucky et je suis ici pour prêter mon aide à l'animation.

À quoi aviez-vous ou avez-vous le plus hâte? J'ai hâte de rencontrer des gens et d'entendre parler des différents secteurs de notre syndicat. J'attends aussi les ateliers avec impatience. J'aime vraiment absorber de l'information.

Que signifie pour vous être une «Femme d’acier»? Autonomisation. J'ai été une Métallo pendant plusieurs années avant de m'engager auprès des Femmes d'acier. Je suis allée à notre école d'été du District 8, et on m'a appris que les Métallos, ce n'est pas seulement un syndicat d'hommes. Il y a une place pour nous aussi dans l’usine, notre section locale et même le Syndicat international. C'est vraiment stimulant.

Selon vous, comment le Syndicat des Métallos ou les syndicats pourraient-ils contribuer à la lutte pour la véritable égalité des femmes? La formation est la clé, ce que mon district fait très bien. Il nous donne la possibilité de nous exprimer sur des sujets comme l'équité en milieu de travail. Par exemple, lorsque j'ai commencé il y a 23 ans, il n'y avait qu'une seule toilette dans toute l'usine. Nous avons aussi réglé des questions comme le fait que tous les uniformes étaient pour hommes, de sorte qu'ils ne convenaient pas aux femmes. Ça peut sembler ridicule, mais les petites choses comme ça ont de l'importance.

Si vous pouviez décrire votre section locale en un mot, quel serait-il? Famille. Parfois, nous nous chamaillons, mais tout le monde finit par s'entendre.

Si vous deviez vivre sans votre téléphone, Netflix, le fromage ou les hommes, que laisseriez-vous tomber? Netflix, parce que je n'ai jamais le temps de le regarder de toute façon!

 
DISTRICT 9

margaretmuNom : 
Margaret Mullins

No de section locale : 7739

Ville domiciliaire : Johnson City (Tenn.)

Employeur : American Water Heater

Titre de poste : Inventoriste

Est-ce la première conférence des Femmes d’acier à laquelle vous assistez? Sinon, à quand remonte votre première conférence? Oui. Je suis membre du syndicat depuis bientôt 11 ans, mais j'ai commencé tout récemment à vraiment m'y impliquer.

À quoi aviez-vous ou avez-vous le plus hâte? Apprendre.

Que signifie pour vous être une «Femme d’acier»? Je pense que les Femmes d'acier sont géniales. J'aime ce que nous faisons et ce que nous défendons, et j'aime en faire partie. Nous sommes là pour être à l'écoute et pour prêter main-forte.

Selon vous, comment le Syndicat des Métallos ou les syndicats pourraient-ils contribuer à la lutte pour la véritable égalité des femmes? Je pense que nous devons simplement essayer d'attirer plus de femmes (au sein du syndicat) et de continuer à organiser de telles conférences.

Si vous pouviez décrire votre section locale en un mot, quel serait-il? Disons juste que nous sommes géniales!

Si vous deviez vivre sans votre téléphone, Netflix, le fromage ou les hommes, que laisseriez-vous tomber? Les hommes.

margiedaNom : Margie Darwin

No de section locale : 12

Ville domiciliaire : Gadsden (Ala.)

Employeur : Goodyear

Titre de poste : Entretien

Est-ce la première conférence des Femmes d’acier à laquelle vous assistez? Sinon, à quand remonte votre première conférence? C’est probablement la quatrième à laquelle j’assiste.

À quoi aviez-vous ou avez-vous le plus hâte? On fait toujours la connaissance d’autres personnes et on se renseigne sur leurs opinions et leurs luttes, qui sont toutes différentes.

Que signifie pour vous être une «Femme d’acier»? Tout. Je suis présidente du comité des Femmes d’acier à ma section locale depuis presque dix ans. C’est être en mesure d’interagir avec les gens, de répondre tant aux besoins des femmes et qu’à ceux des hommes. J’adore cela. C’est vraiment gratifiant.

Selon vous, comment le Syndicat des Métallos ou les syndicats pourraient-ils contribuer à la lutte pour la véritable égalité des femmes? Nous agissons déjà par l’entremise de conférences éducatives et le syndicat nous soutient. Selon moi, la situation s’améliore chaque année et nous réalisons de réels progrès.

Si vous pouviez décrire votre section locale en un mot, quel serait-il? Formidable. Tout simplement formidable.

Si vous deviez vivre sans votre téléphone, Netflix, le fromage ou les hommes, que laisseriez-vous tomber? Netflix.

 
DISTRICT 10

evelyncrreNom : Evelyn Cruz Redd

No de section locale : 1165-06

Ville domiciliaire : Coatesville (Penn.)

Employeur : AGC Chemical

Titre de poste : Technicienne au contrôle de la qualité

Est-ce la première conférence des Femmes d’acier à laquelle vous assistez? Sinon, à quand remonte votre première conférence? Non, c’est la deuxième à laquelle j’assiste.

À quoi aviez-vous ou avez-vous le plus hâte? Éducation et croissance personnelle

Que signifie pour vous être une «Femme d’acier»? Ça signifie beaucoup pour moi. Je suis la seule femme à mon travail, la seule Femme d’acier. Par conséquent, le fait de savoir que j’ai des droits en tant que femme est important. J’y suis la Femme d’acier.

Selon vous, comment le Syndicat des Métallos ou les syndicats pourraient-ils contribuer à la lutte pour la véritable égalité des femmes? Grâce au syndicat, les femmes ont les mêmes droits que les hommes. La seule différence réside dans le genre. On n’entend plus dire : «Tu ne peux pas faire telle chose parce que tu es une femme», ce qui a beaucoup aidé un grand nombre de femmes, en particulier celles capables d’accomplir certaines tâches mieux que les hommes.

Si vous pouviez décrire votre section locale en un mot, quel serait-il? Améliorée

Si vous deviez vivre sans votre téléphone, Netflix, le fromage ou les hommes, que laisseriez-vous tomber? Netflix

staceyjoNom : Stacey Jones

No de section locale : 1165

Ville domiciliaire : Coatesville (Penn.)

Employeur : ArcelorMittal

Titre de poste : Technicienne opératrice principale, machine à façonner les vis numéro un

Est-ce la première conférence des Femmes d’acier à laquelle vous assistez? Sinon, à quand remonte votre première conférence? Non. J'ai probablement assisté à quatre ou cinq.

À quoi aviez-vous ou avez-vous le plus hâte? J'ai hâte de rencontrer de nouvelles personnes, de me renseigner et de transmettre de l'information à ma section locale. Le plus intéressant est de rencontrer toutes les femmes et de les revoir à une autre conférence plus tard. Je fais un câlin aux nouveaux membres de la Prochaine génération pour leur dire qu'ils sont les bienvenus. Je suis comme ça. Miss Hospitalité, c'est moi. J'ai ça dans le sang.

Que signifie pour vous être une «Femme d’acier»? Les Femmes d'acier représentent beaucoup de choses, surtout quand les gens me demandent quel est mon rôle à la section locale. Je réponds que je suis la présidente des Femmes d'acier. Notre comité est devenu actif dans la localité. Par exemple, nous visitons des personnes endeuillées et nous leur apportons de la nourriture, des fleurs et des fruits pour les réconforter un peu. Nous avons l'occasion de nous réunir et de nous entretenir de questions dont nous ne pouvons discuter avec les hommes.

Selon vous, comment le Syndicat des Métallos ou les syndicats pourraient-ils contribuer à la lutte pour la véritable égalité des femmes? Je pense que c'est en donnant aux femmes de plus grandes possibilités et en les encourageant à siéger au bureau exécutif : ne pas simplement attendre, mais aller de l’avant. Le syndicat nous encourage. Le temps de laisser les autres assumer les responsabilités est révolu. Le moment est venu de nous manifester et de nous exprimer.

Si vous pouviez décrire votre section locale en un mot, quel serait-il? Géniale

Si vous deviez vivre sans votre téléphone, Netflix, le fromage ou les hommes, que laisseriez-vous tomber? Je n'ai jamais regardé Netflix. Je dirais donc, Netflix.

carolynscNom : Carolyn Scott

No de section locale : 1165

Ville domiciliaire : Coatesville (Penn.)

Employeur : ArcelorMittal (laminoir à tôles fortes)

Titre de poste : Responsable des mises à l'essai

Est-ce la première conférence des Femmes d’acier à laquelle vous assistez? Sinon, à quand remonte votre première conférence? C'est la deuxième pour moi.

À quoi aviez-vous ou avez-vous le plus hâte? J'apprends. C'est un processus d'apprentissage. Je vais acquerrir des notions à rapporter aux femmes, d'abord dans mon entreprise et ensuite au sein de ma collectivité, car je crois que les femmes en général devraient se soutenir entre elles.

 

Que signifie pour vous être une «Femme d’acier»? À titre de parent unique, c'est grâce aux Femmes d'acier si je peux subvenir aux besoins de ma famille. J'ai l'impression d'être aussi forte que les tôles que je fabrique. La chose dont je suis la plus fière est d'être syndiquée. J'ai un salaire équitable parce que je fais partie d'un atelier syndical. Les confrères qui m'ont précédée ont tracé la voie pour que je gagne un salaire décent et puisse faire vivre ma famille. Je n'aurais jamais pu y arriver au salaire minimum. Il faudrait alors que j'aie deux emplois, et qui élèverait mes enfants? Dieu merci, j'ai trouvé un poste syndiqué qui me permet de voir aux besoins de ma famille. Un jugement de la cour a contraint mon employeur à embaucher des personnes de couleur et des femmes, et c'est comme ça que j'ai eu mon travail. Ils ont eu deux crédits pour le prix d'un avec moi!

Selon vous, comment le Syndicat des Métallos ou les syndicats pourraient-ils contribuer à la lutte pour la véritable égalité des femmes? D'abord, nous devons nous soutenir les unes les autres. Si une femme mène une bataille, celle-ci nous appartient à toutes. Il faut commencer par nous soutenir mutuellement. On peut établir des réseaux en tant que membre des Femmes d'acier et, si on fait l'objet de discrimination, on appelle les autres femmes et on leur explique ce qui arrive. Puis en tant que groupe, on dit : «Non, vous ne pouvez pas faire ça!» Si on n'exige pas le respect en tant que femme, on ne l'aura jamais.

Si vous pouviez décrire votre section locale en un mot, quel serait-il? Loyale

Si vous deviez vivre sans votre téléphone, Netflix, le fromage ou les hommes, que laisseriez-vous tomber? Je peux me passer des quatre. Ils peuvent tous disparaître. Je pourrais les laisser aller sans aucune hésitation. Sans blague.

DISTRICT 11

marketaanNom : 
Marketa Anderson

No de section locale : 9349

Ville domiciliaire : Chisholm (Minn.)

Employeur : Range Center Inc., un centre d'hébergement et de formation professionnelle pour les personnes atteintes de troubles physiques et mentaux

Titre de poste : Responsable des services de soutien

Est-ce la première conférence des Femmes d’acier à laquelle vous assistez? Sinon, à quand remonte votre première conférence? C'est la deuxième au Canada. J'ai assisté à toutes les conférences depuis 2002.

À quoi aviez-vous ou avez-vous le plus hâte? Les cours : «Des esprits sains…» et «Mieux veiller à la santé et la sécurité des femmes».

Que signifie pour vous être une «Femme d’acier»? Les Femmes d'acier sont importantes parce qu'elles nous donnent un moyen d'être actives au sein du syndicat. Mon bureau exécutif est entièrement composé de femmes, à l'exception d'un homme. Je suis avantagée parce que l'unité comprend majoritairement des femmes. C'est l'une des plus grandes, avec 150 personnes, dont peut-être 10 hommes. Les hommes doivent travailler pour être actifs.

Selon vous, comment le Syndicat des Métallos ou les syndicats pourraient-ils contribuer à la lutte pour la véritable égalité des femmes? Depuis que je suis active, j'ai entendu dire que plus de femmes occupent des postes de responsabilité, mais je n'en ai pas été témoin. Je ne vois personne là-haut avec Carol (Landry, vice-présidente du Syndicat des Métallos).

Si vous pouviez décrire votre section locale en un mot, quel serait-il? Famille

Si vous deviez vivre sans votre téléphone, Netflix, le fromage ou les hommes, que laisseriez-vous tomber? Netflix

christinegaNom : Christine Gardiner

No de section locale : 11-0001, syndic et déléguée syndicale en chef au comité des travailleuses et travailleurs

Ville domiciliaire : Joliet (Mont.)

Employeur : Sibanye Stillwater (mine, affinerie et fonderie de palladium et de platine)

Titre de poste : Principale opératrice chargée du four et des convertisseurs dans la fonderie ou d'autres secteurs

Est-ce la première conférence des Femmes d’acier à laquelle vous assistez? Sinon, à quand remonte votre première conférence? Il s'agit de ma première conférence internationale sur la condition féminine, mais j'ai déjà assisté à une conférence de district des Femmes d'acier.

À quoi aviez-vous ou avez-vous le plus hâte? Parler avec d'autres femmes de l'industrie minière et comparer leurs processus de travail, leurs conditions de travail et les mesures de sécurité.

Que signifie pour vous être une «Femme d’acier»? Qu'il faut livrer cette bataille chaque jour pour les femmes qui suivront.

Selon vous, comment le Syndicat des Métallos ou les syndicats pourraient-ils contribuer à la lutte pour la véritable égalité des femmes? C'est une question difficile. Nous devrons faire preuve de créativité parce que je ne pense pas que ce soit aussi évident que par le passé, comme lorsqu'il s'agit d'équité salariale. À l'heure actuelle, il existe encore plus d'inégalité sous la surface que nous devons régler.

Si vous pouviez décrire votre section locale en un mot, quel serait-il? Voix

Si vous deviez vivre sans votre téléphone, Netflix, le fromage ou les hommes, que laisseriez-vous tomber? Netflix

 
DISTRICT 13

suewaNom : Sue Walton

No de section locale : 985 L

Ville domiciliaire : Ada (Okla.)

Employeur : Flex-N-Gate

Titre de poste : Préposée à la presse

Est-ce la première conférence des Femmes d’acier à laquelle vous assistez? Sinon, à quand remonte votre première conférence? J'ai assisté à deux formations. Il s'agit de ma deuxième conférence internationale de la condition féminine. La première avait eu lieu à Pittsburgh, il y a deux ou trois ans.

À quoi aviez-vous ou avez-vous le plus hâte? Les conférencières sont toujours excellentes et les ateliers sont vraiment utiles.

Que signifie pour vous être une «Femme d’acier»? L'unification des femmes. J'aime les projets que nous faisons, comme le «Relais pour la vie» qui vise à recueillir des fonds pour la Société du cancer, et les fonds sont dirigés localement. Ces deux dernières années, nous avons réalisé huit projets qui ont permis de faire connaître notre syndicat, et maintenant, la collectivité vient vers nous.

Selon vous, comment le Syndicat des Métallos ou les syndicats pourraient-ils contribuer à la lutte pour la véritable égalité des femmes? Nous n'aurions pas l'égalité sans le syndicat. Je sais que sans le syndicat, les choses seraient complètement différentes pour les femmes.

Si vous pouviez décrire votre section locale en un mot, quel serait-il? Nécessaire

Si vous deviez vivre sans votre téléphone, Netflix, le fromage ou les hommes, que laisseriez-vous tomber? Le fromage

venessasmNom : Venessa Smith

No de section locale : 1226

Ville domiciliaire : Leesville (La.)

Employeur : Packaging Corporation of America

Titre de poste : Électromécanicienne d’instruments

Est-ce la première conférence des Femmes d’acier à laquelle vous assistez? Sinon, à quand remonte votre première conférence? Oui!

À quoi aviez-vous ou avez-vous le plus hâte? Une des choses que je veux vraiment faire est apprendre à gérer les questions de racisme et à défendre les droits des femmes.

Que signifie pour vous être une «Femme d’acier»? Je ne me suis pas impliquée quand ma présidente syndicale me l'a d'abord demandé, mais après je me suis dit que je pourrais essayer. Je me suis vraiment épanouie et j'ai eu énormément de soutien de toutes les femmes à l'usine.

Selon vous, comment le Syndicat des Métallos ou les syndicats pourraient-ils contribuer à la lutte pour la véritable égalité des femmes? Je crois que le syndicat est déjà très actif à promouvoir les comités. Bien des entreprises ne savaient pas que le comité de la condition féminine avait un mandat. Maintenant, nous pouvons faire passer le message. Quand nous entreprenons des projets, les gens les voient.

Si vous pouviez décrire votre section locale en un mot, quel serait-il? Encourageante

Si vous deviez vivre sans votre téléphone, Netflix, le fromage ou les hommes, que laisseriez-vous tomber? Mon téléphone


Demandes de presse

Merci

Merci de nous avoir contacté. Nous vous répondrons rapidement.

Contacts Médias

Directeur du département des communications :
Bob Gallagher
bgallagher@usw.ca
416-544-5966 or
416-434-2221 

Département des communications :
Dominique Fontaine
commsupport@usw.ca
416-544-5991 

Département des communications - Québec
Clairandrée Cauchy
ccauchy@metallos.ca
514-774-4001 

 

Adresse postale

Syndicat des Métallos
234, avenue Eglinton est, 8
e étage 
Toronto, ON M4P 1K7