Déclaration de Ken Neumann à l'occasion de la Journée internationale des droits de la personne

Chaque année le 10 décembre, le Syndicat des Métallos célèbre la Journée internationale des droits de la personne qui commémore l'adoption de la Déclaration universelle des droits de l'homme par l'Organisation des Nations Unies. La reconnaissance des droits de la personne est au cœur des valeurs et du militantisme des Métallos.

Il ne fait aucun doute qu'on se souviendra de 2020 à l'échelle mondiale comme l'année de la pandémie de COVID-19. En ce qui concerne les droits de la personne au Canada, je dois souligner que la pandémie a eu un effet disproportionné sur les populations racisées. Pendant la deuxième vague en cours actuellement, les quartiers qui comptent le plus de personnes racisées sont aussi ceux où les revenus sont les plus bas. On y retrouve 80 pour cent des cas. De nombreux Métallos qui habitent dans ces quartiers sont également des travailleuses et travailleurs «de première ligne» dans les soins de santé, les soins aux aînés et d'autres services essentiels au public.  

On se souviendra aussi de 2020 comme l'année du racisme et du racisme contre les Noirs. En mai, le meurtre de George Floyd aux États-Unis a déclenché des manifestations partout dans le monde contre la violence policière envers les Noirs.  

Le Canada n'est pas exclu des crimes de haine raciale. Dans notre propre pays, certains des pires incidents méritent d'être mentionnés :

  • Le chef Allan Adam de la Première Nation des Chipewyans a été battu brutalement par des agents de la GRC à Fort McMurray (Alberta).
  • Chantal Moore, une femme de 26 ans de la Première Nation des Tla-o-qui-aht, a été abattue par la police lors d'un contrôle de bien-être au Nouveau-Brunswick.
  • De nombreuses attaques verbales et physiques ont eu lieu contre des personnes asiatiques partout au Canada pendant la pandémie.
  • Juste avant de mourir, l'Autochtone Joyce Echaquan a enregistré les mauvais traitements que lui infligeaient des infirmières dans un hôpital du Québec.
  • Une mosquée de Toronto a été contrainte de fermer ses portes temporairement lors de l'Action de grâce en raison de menaces de mort.
  • En Nouvelle-Écosse, le conflit entre les pêcheurs de homards mi'kmacs et les pêcheurs non-Autochtones a dégénéré en violence et en incendie criminel. 

À titre de syndicat engagé dans la défense des droits de la personne, j'invite les Métallos à :

  • continuer d’exercer des pressions pour l'adoption de lois sur l'égalité, tant au Canada que partout dans le monde;
  • négocier de solides clauses sur l'égalité dans nos conventions collectives;
  • manifester leur appui aux associations et partenaires de la justice sociale dans la lutte contre les crimes haineux;
  • demeurer en sécurité pendant la pandémie, et suivre les conseils fondés sur les faits des spécialistes de la santé.

En toute solidarité,

Le directeur national,
Ken Neumann

Demandes de presse

Merci

Merci de nous avoir contacté. Nous vous répondrons rapidement.

Contacts Médias

Directrice du département des communications :
Shannon Devine
sdevine@usw.ca
416-544-5966 or
416-434-2221 

Département des communications :
Nicole Desnoyers
ndesnoyers@usw.ca
416-544-5991 

Département des communications - Québec
Clairandrée Cauchy
ccauchy@metallos.ca
514-774-4001 

 

Adresse postale

Syndicat des Métallos
234, avenue Eglinton est, 8
e étage 
Toronto, ON M4P 1K7