Demandes du Syndicat des Métallos aux gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux liées à la COVID-19


Le Syndicat des Métallos demande aux gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux d’adopter immédiatement les réformes suivantes aux soutiens offerts aux travailleuses et travailleurs pendant ces temps incertains.

Demandes au gouvernement fédéral :

Prestation canadienne d’urgence (PCU)

  1. Élargir l’admissibilité afin d’y inclure les chômeurs de longue date, celles et ceux qui ont été forcés de quitter leur emploi en raison de la COVID-19 et les personnes qui ne satisfont pas le seuil de revenu.
  2. Autoriser les régimes de prestations supplémentaires de chômage (PSC).
  3. Assurer la coordination avec les provinces afin de veiller à ce que les paiements d’aide sociale ne soient pas repris en raison de la PCU.
  4. Augmenter le seuil de revenu permis.
  5. Bonifier les prestations d’assurance emploi (AE) actuelles des bénéficiaires à 500 $ par semaine.
  6. Prolonger la période de versement de la PCU sans réduire l’admissibilité à l’AE à l’avenir. 
  7. Assurer la coordination avec les autres prestations d’AE, comme les congés de maternité et les congés parentaux, afin de garantir l’admissibilité continue et de prévenir la réduction des prestations en raison des mises à pied ou pertes de revenus découlant de la COVID-19.

Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC)

La SSUC doit servir à protéger les emplois, les salaires et les avantages sociaux des travailleuses et travailleurs. Le gouvernement doit exiger des entreprises qu’elles maintiennent l’emploi, la masse salariale ou les niveaux de salaire, et toute subvention salariale doit satisfaire les conditions suivantes :

  1. L’employeur doit être tenu de verser les 25% restants.
  2. Il ne doit pas réduire les salaires, avantages sociaux ou cotisations de retraite.
  3. Les employés doivent avoir accès à l’information sur les SSUC que reçoit l’employeur.
  4. L’employeur doit être inadmissible à la SSUC s’il a recours à des paradis fiscaux. 
  5. Il doit mettre fin aux mises à pied ou congédiements, à la sous-traitance ou à la délocalisation.
  6. Il doit lui être interdit de rouvrir la convention collective, s’il en existe une.
  7. L’employeur ne doit pas augmenter la rémunération du PDG ou des membres de la direction.
  8. Il ne doit pas verser de dividendes pendant au moins un an après avoir obtenu la SSUC.
  9. Les fonds doivent servir à subventionner les salaires et d’aucune façon à repayer une dette.

Décréter 14 jours de congé d'urgence payé avec protection d'emploi pendant la durée entière de la pandémie pour tous les employés sous réglementation fédérale et demander aux provinces et territoires de faire de même.

Modifier la réglementation afin de lever de façon permanente les exigences relatives aux certificats médicaux au travail qui visent la main-d'œuvre des secteurs sous réglementation fédérale.

Demander aux banques, propriétaires, sociétés de cartes de crédit et institutions financières de prolonger et d'assouplir les exigences en matière de paiement d'hypothèque, de loyer et de factures, de prêts étudiants, d'obligations liées à la gestion des prêts et d'autres responsabilités auxquelles sont confrontés les consommateurs et les ménages.

Augmenter l'allocation canadienne pour enfants versée aux familles à moyen et faible revenu.

Voir également le communiqué de presse du syndicat (le 5 mai 2020) : Les mesures d’intervention d’urgence doivent mener à une réforme à long terme, une présentation du directeur national du Syndicat des Métallos Ken Neumann au Comité permanent des finances de la Chambre des communes.

Demandes à tous les gouvernements provinciaux et territoriaux :

Verser un supplément salarial à tous les travailleurs essentiels, y compris les agents de sécurité, dans chaque province ou territoire.

Respecter le droit des travailleurs de refuser un travail dangereux.

Décréter 14 jours de congé d'urgence payé avec protection d'emploi pendant la durée entière de la pandémie pour tous les employés sous réglementation provinciale.

Modifier la réglementation afin de lever de façon permanente les exigences relatives aux certificats médicaux en cas de maladie.

Ordonner immédiatement aux propriétaires d'assouplir le paiement des loyers.

Créer un fonds d'urgence pour les travailleuses et travailleurs de la santé qui tombent malades en contractant la COVID-19 au travail ou sont en quarantaine en raison de leur emploi.

Exiger des entreprises et organisations encore ouvertes d'appliquer un plan visant à limiter les risques de transmission dans le lieu de travail.

Exiger des employeurs qu’ils fournissent de l’équipement de protection individuelle à tous les travailleurs essentiels.

Poursuivre les inspections du ministère du Travail dans les lieux mêmes de travail.

Offrir des services de garde subventionnée aux travailleurs des services essentiels.

Demandes de presse

Merci

Merci de nous avoir contacté. Nous vous répondrons rapidement.

Contacts Médias

Directeur du département des communications :
Bob Gallagher
bgallagher@usw.ca
416-544-5966 or
416-434-2221 

Département des communications :
Nicole Desnoyers
ndesnoyers@usw.ca
416-544-5991 

Département des communications - Québec
Clairandrée Cauchy
ccauchy@metallos.ca
514-774-4001 

 

Adresse postale

Syndicat des Métallos
234, avenue Eglinton est, 8
e étage 
Toronto, ON M4P 1K7