Le Syndicat des Métallos condamne le crime haineux commis à London (Ontario) et lance un appel à l’action


Déclaration du directeur national du Syndicat des Métallos Ken Neumann

Le 6 juin à London, en Ontario, un conducteur est délibérément monté sur le trottoir et a percuté une famille musulmane, tuant la grand-mère, le père, la mère et leur fille. Le seul survivant de la famille, un petit garçon de neuf ans, se remet de ses blessures à l’hôpital. La police traite cet incident comme un crime haineux fondé sur la religion.

Les plus récentes statistiques du Secrétariat fédéral de lutte contre le racisme du Canada révèlent que les crimes contre les musulmans représentent 17% de tous les crimes haineux au Canada. Compte tenu du fait que 3,2% de la population canadienne se compose de musulmans s’identifiant comme tels, le nombre de crimes haineux les visant directement est démesurément élevé.

En tant que Métallos, nous exprimons notre tristesse et nos condoléances à la famille des personnes décédées et nos meilleurs souhaits au jeune survivant. Nous condamnons aussi ce dernier incident. Nous demandons à tous les paliers de gouvernement de renforcer les lois contre la haine fondée sur la race et la religion.

De concert avec le Conseil national des musulmans canadiens, nous demandons à la police de poursuivre activement en justice les responsables de tels actes, qu’il s’agisse de répandre la haine sur les médias sociaux ou de commettre du harcèlement verbal ou des actes de violence physique en public. Cependant, nous devons en faire davantage.

À titre de syndicat qui défend la justice sociale, nous devons nous attaquer à une situation difficile, mais simple. Découlant de notre culture colonialiste, les crimes haineux, qu’ils se fondent sur la race ou la religion, constituent une caractéristique de l’échec passé et actuel de notre société à traiter les diverses communautés au Canada sur un même pied d’égalité et avec respect.

J’exhorte notre syndicat à réprouver les actes haineux basés sur la religion qui ont été perpétrés à London et à continuer de nous renseigner sur les préjugés fermement ancrés dans l’ensemble de notre société.

Au-delà de notre syndicat, je demande la même chose aux Canadiens et Canadiennes – de condamner les actes haineux isolés, et conjointement de s’informer sur les répercussions de notre culture colonialiste, ce qui mènera à des actions concrètes qui feront en sorte que notre société devienne véritablement inclusive.

Le directeur national,
Syndicat des Métallos,
Ken Neumann

Demandes de presse

Merci

Merci de nous avoir contacté. Nous vous répondrons rapidement.

Contacts Médias

Directrice du département des communications :
Shannon Devine
sdevine@usw.ca
416-544-5966 or
416-434-2221 

Département des communications :
Nicole Desnoyers
ndesnoyers@usw.ca
416-544-5991 

Département des communications - Québec
Clairandrée Cauchy
ccauchy@metallos.ca
514-774-4001 

 

Adresse postale

Syndicat des Métallos
234, avenue Eglinton est, 8
e étage 
Toronto, ON M4P 1K7