·  Métallos@l'œuvre, printemps 2022

Agents de contrôle au Canada atlantique : Négociation d’avantages postpandémiques

Illustration d’un passager à un point de contrôle de la sécurité aéroportuaire avec deux agents de contrôle, un qui se trouve derrière un équipement d’inspection et l’autre qui utilise un détecteur de métal. Ces trois personnes portent des masques.Les membres des sections locales 5319 et 9342 des Métallos travaillent comme agents de contrôle à 15 aéroports au
Canada atlantique. Les deux sections locales sont assujettis à une même convention collective avec la société Securitas et ils entament les négociations pour un nouveau contrat ce printemps.

Les Métallos représentent des agents de contrôle dans les aéroports des trois districts du syndicat au Canada.
Au début de la pandémie, l’industrie aéronautique a été une des plus touchées. Les aéroports canadiens non désignés comme principaux points d’entrée fonctionnaient au minimum de leur capacité ou étaient complètement fermés, d’où des mises à pied générales. À un moment donné, huit aéroports fermés craignaient de ne pouvoir reprendre leurs activités même après la pandémie.

Les personnes qui ont eu la chance de poursuivre leur travail ont connu des temps difficiles. Elles ont été les dernières à
recevoir des masques protecteurs et des écrans faciaux, et à voir des séparateurs en plexiglass installés entre eux et les passagers. Elles se rendaient au travail chaque jour, redoutant de tomber malades. Chaque passager constituait une
menace pour leur santé et leur sécurité. Cette situation a créé de l’inquiétude, du stress et des difficultés à nos membres.

Compte tenu de la situation actuelle, les agents de contrôle méritent un bon contrat de travail avec des améliorations
concrètes qui reconnaissent leurs efforts et leur dévouement au travail. En priorité, ils veulent s’assurer que le contrat
comprend des dispositions visant à protéger les membres en premier en cas d’urgences de santé publique à l’avenir.
Le coût de la vie n’a jamais été aussi élevé depuis 30 ans au Canada. Les membres ont besoin de salaires indexés en conséquence, et que leurs prestations de retraite soient augmentées de façon à tenir compte de l’inflation future.

«Nous voulons que les membres puissent poursuivre une bonne carrière et subvenir aux besoins de leurs familles», a indiqué Mark Arsenault, président de la SL 5319, qui représente les agents de contrôle aux aéroports en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, et de l’Île-du-Prince-Édouard.

«Vous voulons que l’employeur se souvienne que nos membres ont travaillé fort pendant la pandémie. Nous espérons qu’il viendra à la table de négociation en vue de récompenser nos membres de leurs efforts et de leur dévouement envers l’industrie», a déclaré Rose Bragg, déléguée en chef de la SL 9342, qui représente les agents de contrôle à Terre-Neuve-et-Labrador.

Le syndicat a tenu une conférence des agents de contrôle en février afin de coordonner nos efforts de négociation au pays.

Demandes de presse

Merci

Merci de nous avoir contacté. Nous vous répondrons rapidement.

Contacts Médias

Directrice du département des communications :
Shannon Devine
sdevine@usw.ca
416-544-5966 or
416-434-2221 

Département des communications - Québec
Clairandrée Cauchy
ccauchy@metallos.ca
514-774-4001 

 

Adresse postale

Syndicat des Métallos
234, avenue Eglinton est, 8
e étage 
Toronto, ON M4P 1K7