·  Métallos@l'œuvre, printemps 2022

Le pouvoir syndical s’exerce à partir de la base

Photo d’un homme à barbe portant des lunettes, un complet et cravate, qui sourit.C’est en m’appuyant sur les militants et militantes de notre syndicat, dans toutes les régions, dans tous les pans de l’économie, dans toute leur diversité, que je chercherai à exercer mon leadership, en suscitant le plus possible l’engagement d’un maximum de ces derniers au sein de notre organisation et dans la société.

On croit souvent que le pouvoir réside à la tête de nos organisations syndicales. Mais en fait, le vrai pouvoir,
c’est localement qu’il s’exerce : dans l’action syndicale au quotidien dans nos milieux de travail, dans le
rapport de force que construisent les membres en vue des négociations, dans l’engagement social et politique des militants dans chacune de nos régions.

Des syndiqués devant leur boss, des militants devant leur député, des collègues qui parlent à un collègue d’un comportement inacceptable… c’est à partir de la base qu’on arrive à faire la différence.

Canaliser l’énergie au sein de notre organisation, voilà comment je vois mon rôle à la direction du District 5 du Syndicat des Métallos, et ce, à tous les niveaux de celle-ci.

Les défis sont nombreux. Le marché du travail s’est fragmenté au cours des dernières décennies, ce qui menace souvent la cohésion et la solidarité au sein de notre milieu de travail.

En cherchant à faire des économies de bout de chandelle ou tout simplement en essayant de pallier aux difficultés de recrutement, les employeurs ont précarisé l’emploi : travailleurs d’agences de placement, étudiants, travailleurs étrangers temporaires, occasionnels, surnuméraires, alouette.

J’aimerais qu’on porte une attention particulière à  ce phénomène, tous ensemble dans nos conventions pour faire primer un principe essentiel : à travail équivalent, salaire égal.

Deux hommes à l’extérieur en hiver. L’homme à barbe qui se trouve à gauche porte une tuque et une chemise de flanelle chaude. L’homme à droite a aussi une barbe et porte des lunettes. Ces dernières années, les employeurs ont souvent été à l’offensive en négociations. C’est l’heure du retour du balancier, alors qu’ils peinent à recruter des employés. C’est le bon moment pour aller chercher des salaires qui préservent et améliorent notre pouvoir d’achat, des conditions de retraite qui nous donnent envie de rester dans une entreprise,
des horaires qui favorisent réellement la conciliation travail-famille.

Et finalement, tous ensemble, allons convaincre l’ensemble des travailleuses et travailleurs des avantages d’être syndiqués.

Plus nous serons nombreux, plus nous serons actifs et impliqués, meilleures seront les conditions de vie et de travail.

Le directeur du District 5,
Syndicat des Métallos

Dominic Lemieux

Demandes de presse

Merci

Merci de nous avoir contacté. Nous vous répondrons rapidement.

Contacts Médias

Directrice du département des communications :
Shannon Devine
sdevine@usw.ca
416-544-5966 or
416-434-2221 

Département des communications - Québec
Clairandrée Cauchy
ccauchy@metallos.ca
514-774-4001 

 

Adresse postale

Syndicat des Métallos
234, avenue Eglinton est, 8
e étage 
Toronto, ON M4P 1K7