·  Métallos@l'œuvre, printemps 2022

Négociations fructueuses

Des employés de centres de ski, au personnel universitaire, aux travailleuses dans les buanderies, les Métallos dans des emplois toujours plus diversifiés négocient de bonnes conventions collectives qui améliorent leurs conditions.

En voici quelques exemples récents :

SL 7619 • Les mineurs de cuivre satisfaits de leur nouveau contrat

Un contrat de cinq ans des quelque 1000 membres de la SL 7619 à la mine de Highland Valley Copper, près de Logan Lake (C.-B.), prévoit de meilleurs salaires, avantages sociaux et clauses de sécurité, et une prime de ratification de 20 000 $. Il comporte aussi des dispositions progressistes, comme 17 semaines supplémentaires d’assurance-emploi pour les mères biologiques en congé parental, des congés pour les membres de la gouvernance autochtone, et la création d’un comité mixte afin d’améliorer les relations autochtones et les conditions de travail des membres autochtones.

SL 9414 • Amélioration des conditions de travail chez Buanderie Blanchelle

Plusieurs améliorations importantes ont été réalisées par les membres à la Buanderie Blanchelle à St-Jean-sur-Richelieu (Québec), notamment au chapitre de l’encadrement du recours à des agences de placement et des mesures de précaution en cas de chaleur excessive. Les salaires des quelques 116 métallos, dont 90 % sont des femmes, seront haussés de 21,87 % sur 5 ans. De plus, les primes ont été bonifiées, tout comme les vacances, les congés mobiles et les congés sociaux, et la contribution de l’employeur au REER passera de 3 % à 3,5 %.

SL 1998 • Les conventions d’employés universitaires reçoivent une note de passage

Environ 3500 travailleurs occasionnels (contractuels) réalisent leur objectif : un meilleur traitement de la part de l’Université de Toronto. Leur contrat de trois ans leur accorde des congés de maladie payés, des hausses salariales, une meilleure assurance dentaire et une protection améliorée pour les membres visés par des mesures disciplinaires ou un congédiement. Une autre unité de négociation de la SL 1998, représentant les 5500 employés administratifs et techniques, a aussi négocié de meilleurs salaires, avantages sociaux et clauses, dont d’étonnants gains en matière d’équité, comme la couverture d’interventions chirurgicales, de procédures et d’autres soutiens d’affirmation de genre pour les membres en transition de genre.

SL 9705 • Les travailleurs améliorent leurs conditions à un centre de ski

La convention collective de quatre ans des membres de la SL 9705 à Red Mountain Resorts, un centre de ski à Rossland (C.-B.), prévoit des hausses salariales totalisant 16 %. Les 230 employés affectés aux patrouilles de ski, aux remonte-pentes, à l’entretien, au marketing, à la garde d’enfants, aux cours de ski/planche à neige et à la restauration ont acquis de meilleures primes et indemnités de ski, ainsi qu’une orientation syndicale payée de 30 minutes pour les nouveaux
membres.

SL 4466 • Un gain pour les travailleurs et pour l’économie régionale

Les métallos de la mine Tio à Havre-Saint-Pierre, (Québec) ont entériné un nouveau contrat de travail qui représente près de 11 millions supplémentaires sur quatre ans dans l’économie régionale, soit une hausse cumulative de la masse salariale de l’ordre de 40 %. Le contrat prévoit des augmentations annuelles de plus de 10 %, auxquelles s’ajoutera un boni de vie chère, ainsi qu’une bonification des régimes de retraite et une amélioration de l’assurance vie. Les dispositions sur la prévention en santé et sécurité ont été intégrées dans la convention collective.

SL 6185-12 • Un premier contrat qui jette les bases de meilleurs services de garde

Après un long processus prolongé par la pandémie de COVID-19, les Métallos de la SL 6185-12 ont négocié de meilleures conditions de travail chez Labrador West Child Care, qui exploite des garderies à Labrador City et Wabush (T.-N.-L.). Leur premier contrat de trois ans comporte des hausses salariales totales de 10 % et un congé supplémentaire à l’anniversaire de naissance des employés, et codifie des conditions, dont une prime annuelle de vacances de 1 450 $ et des pauses et congés de maladie payés.

SL 5917-27 • Une entente à plus long terme pour les constructeurs de remorques

Ces trois prochaines années, les membres de la SL 5917-27 chez Doepker Industries à Annaheim, Moose Jaw et Saskatoon (Saskatchewan), recevront des hausses salariales de 2 $ l’heure, et de 4,5 % sur la durée du contrat, ainsi qu’une prime de 1000 $ à la signature. Les clauses sur les heures supplémentaires, indemnités vestimentaires et de repas, lunettes de protection sur ordonnance et primes d’expérience ont aussi été améliorées. Doepker fabrique des remorques pour usage industriel et agricole.

SL 7531 • Les métallos de Soucy Techno signent un contrat historique

Les 120 membres chez Soucy Techno à Sherbrooke (Québec), qui fabriquent des pièces de caoutchouc et de matières plastiques, ont ratifié un contrat de 5 ans qui prévoit une augmentation de la masse salariale de l’ordre de 25 %. Les salaires ont augmenté de 10 % pour les deux premières années et seront haussés de 3,5 % pour chacune des trois prochaines années, avec une protection contre l’inflation jusqu’à 4 %. Une prime de fidélité est par ailleurs introduite, soit 1 $ pour les travailleurs ayant entre 10 et 14 ans d’ancienneté, 1,50 $ entre 15 et 19 ans et 2 $ l’heure après 20 ans
d’ancienneté. Les primes pour le travail de soir et de nuit ont plus que doublé.

SL 243G • Un contrat de trois ans bien ficelé pour les travailleurs de l’emballage

Les Métallos à la SL 243G chez Graham Packaging Canada à Mississauga (Ont.) obtiendront des hausses salariales totalisant 9 % sur trois ans. Ils ont aussi reçu une prime de 250 $ à la signature et négocié la bonification de toutes les primes de quart.

SL 816 • Du solide pour les carriers

Les membres de la SL 816 chez Texada Quarry Ltd., sur l’île de Texada en C.-B., ont signé une entente de cinq ans prévoyant des hausses salariales totales de 14 %, la bonification de leurs régimes de retraite à prestations et à cotisations déterminées, une rente de 3 000 $ pour les membres admissibles, l’amélioration de plusieurs clauses et un nouveau jour férié marquant la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation.

SL 7625 • Contrat accepté à l’unanimité chez E-Z-EM

C’est à l’unanimité que les travailleurs de l’usine de fabrication et de conditionnent de produits de radiologie médicale E-Z-EM à Anjou ont accepté un nouveau contrat qui prévoit des hausses salariales totalisant 14,75 % et une augmentation de la masse salariale de 21,75 % sur 5 ans. Les primes pour les quarts et la participation de l’employeur au régime de retraite sont également haussées, et les dispositions sur la prévention en santé et sécurité ont été intégrées dans la convention collective.

SL 9042-01 • Hausses rétroactives pour les travailleurs de la gestion des déchets

Chez Terrapure BR LP, une compagnie d’assainissement et de gestion des déchets à Mississauga (Ont.), les Métallos de la SL 9042-01 ont conclu un contrat de trois ans comportant des hausses salariales totalisant 8 %, dont une hausse de 4 % rétroactive à novembre 2021, en plus de primes de quart bonifiées et de meilleurs avantages sociaux visant tous les membres à compter de la troisième année

###

Pour plus d'informations :

Demandes de presse

Merci

Merci de nous avoir contacté. Nous vous répondrons rapidement.

Contacts Médias

Directrice du département des communications :
Shannon Devine
sdevine@usw.ca
416-544-5966 or
416-434-2221 

Département des communications - Québec
Clairandrée Cauchy
ccauchy@metallos.ca
514-774-4001 

 

Adresse postale

Syndicat des Métallos
234, avenue Eglinton est, 8
e étage 
Toronto, ON M4P 1K7