·  

Alcoa : les investisseurs mis en garde contre la controverse

BÉCANCOUR – Le lockout à l’aluminerie de Bécancour au Québec qui affecte depuis plus de 8 mois 1030 membres du Syndicat des Métallos et le conflit de travail déclaré le mois dernier en Australie, qui affecte 1600 membres de l’Australian Workers Union, hissent la compagnie Alcoa dans le peu enviable ‘Controversies Journal’, publié par la firme Vigeo-Eiris à l’attention des investisseurs.

Le bulletin publié à la fin août attire l’attention des investisseurs sur les «controverses» qui accablent Alcoa en matière de ressources humaines en Amérique du Nord, lui attribuant la cote de sévérité «élevée». On y pointe notamment du doigt le conflit déclenché en août en Australie, lié à des réorganisations en matière de ressources humaines, là encore avec la mention de sévérité «élevée». Vigeo-Eiris se décrit comme une «agence internationale indépendante de recherche et services ESG (Environnement, Social et Gouvernance) à destination des investisseurs».

Le rapport arrive alors que le Syndicat des Métallos s’apprête à rencontrer demain les hauts dirigeants d’Alcoa à Pittsburgh afin d’explorer des pistes de règlements. «Quand aux deux extrémités de la planète, une compagnie maintient à la rue des milliers de travailleurs, il y a de quoi déclencher des alarmes au sujet de la responsabilité sociale de l’entreprise. Nous espérons que les hauts dirigeants d’Alcoa commencent à sentir la soupe chaude et accepteront d’étudier des pistes sérieuses de règlement», fait valoir le président de la section locale 9700, Clément Masse.

C’est 1030 familles qui sont à la rue depuis le déclenchement du lockout par ABI le 11 janvier dernier. Le litige porte sur le respect de l’ancienneté dans les mouvements de main-d’oeuvre et le financement du régime de retraite. Rappelons que le lockout déclenché par Alcoa a privé à ce jour l’État québécois de plus de 143 millions $ en revenus d’électricité.

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le syndicat le plus important du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.

###

Pour plus d'informations :

Clairandrée Cauchy, Communications, Syndicat des Métallos, 514 774-4001, ccauchy@metallos.ca

Demandes de presse

Merci

Merci de nous avoir contacté. Nous vous répondrons rapidement.

Contacts Médias

Directeur du département des communications :
Bob Gallagher
bgallagher@usw.ca
416-544-5966 or
416-434-2221 

Département des communications :
Dominique Fontaine
communications@usw.ca
416-544-5991 

Département des communications - Québec
Clairandrée Cauchy
ccauchy@metallos.ca
514-774-4001 

 

Adresse postale

Syndicat des Métallos
234, avenue Eglinton est, 8
e étage 
Toronto, ON M4P 1K7