·  

Amélioration des conditions de travail chez Buanderie Blanchelle

SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU – Les travailleuses et travailleurs de la Buanderie Blanchelle à St-Jean-sur-Richelieu ont ratifié un nouveau contrat de travail de 5 ans. Il s’agit de leur deuxième depuis la syndicalisation. Plusieurs améliorations importantes ont été apportées, notamment au chapitre de l’encadrement du recours à des agences de placement et des mesures de précaution en cas de chaleur excessive l’été.

Les salaires des quelques 116 métallos, dont 90 % sont des femmes, seront haussés de 21,87 % sur 5 ans, dont 8,62 % la première année, rétroactif au 1er novembre dernier. De plus, les primes ont été bonifiées, tout comme les vacances, les congés mobiles et les congés sociaux. La contribution de l’employeur au REER (investi par l’intermédiaire du Comité des avantages sociaux Métallos) passe de 3 % à 3,5 % en novembre 2024 et une clause de contribution au Fonds de solidarité FTQ a été ajoutée.

Lors de canicules, des pauses seront ajoutées dès que le thermomètre dépassera 30 C et leur nombre augmentera avec la température. «C’est un problème récurrent dans un milieu de travail comme le nôtre où le taux d’humidité est important. Nous serons mieux protégées des coups de chaleur avec ce nouvel encadrement dans la convention, qui va au-delà des normes prévues par la CNESST», explique la présidente de l’unité syndicale de la section locale 9414, Caroline Raymond.

Notons par ailleurs que le recours à des travailleurs d’agence sera mieux encadré. Ces derniers devront être intégrés à l’accréditation syndicale et être payés au taux de la convention collective. Une lettre d’entente encadrera le recours aux agences, qui sera limité aux situations de dernier recours et permettra de reconnaître les heures effectuées par ces travailleurs dans le cadre d’une période de probation.

«Il y a eu un sérieux coup de barre dans cette deuxième convention, notamment sur le recours aux travailleurs d’agence ou encore sur la gradation des sanctions disciplinaires. L’échelle salariale a aussi été réduite, ce qui a pour effet d’augmenter le salaire des travailleuses à l’entrée et de faciliter le recrutement», explique le représentant syndical des Métallos, Stéphane Néron.

Précisons que la présidente de l’unité syndicale disposera d’une période de 20 minutes pour rencontrer les nouveaux travailleurs. En cas d’absence ou de maladie, l’ancienneté sera maintenant protégée pendant une période de 48 mois. Les horaires ont par ailleurs été améliorés pour les travailleurs de métier. Les dispositions encadrant les mouvements de main-d’œuvre ont aussi été améliorées.

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.

Demandes de presse

Merci

Merci de nous avoir contacté. Nous vous répondrons rapidement.

Contacts Médias

Directrice du département des communications :
Shannon Devine
sdevine@usw.ca
416-544-5966 or
416-434-2221 

Département des communications - Québec
Clairandrée Cauchy
ccauchy@metallos.ca
514-774-4001 

 

Adresse postale

Syndicat des Métallos
234, avenue Eglinton est, 8
e étage 
Toronto, ON M4P 1K7