· Le Devoir

Attitude mesquine de la direction de Tim Hortons de Sept-Îles

Les Métallos invitent la direction locale à agir de façon plus responsAble.

Les travailleurs de BMR à Boucherville se mobilisent

Non à 95,4% au conflit de générations que cherche à imposer l'employeur.

Lockout chez ABI: rencontre aux États-Unis et appui des chefs sollicité

L’appui des chefs de parti est solicité pendant la campagne électorale.

Un bon deuxième contrat de travail au Comfort Inn de Sept-Îles

Les travailleuses et travailleurs dépasseront le cap du 15 $.

· Communiqué

Le Syndicat des Métallos soutient que les mesures fédérales visant l'acier sont une étape nécessaire

Le Syndicat des Métallos se réjouit de l'annonce faite aujourd'hui par le gouvernement fédéral qui amorcera des consultations sur les mesures de sécurité et de protection que nous réclamons depuis des mois pour l'industrie de l'acier.

Les Métallos saluent le dépôt d’accusations criminelles à la suite du décès d’un travailleur à Sudbury

Des gains appréciables pour les Métallos de Delta Airlines

La nouvelle convention collective fait des employés de Delta les mieux rémunérés au Canada.

· Communiqué

98% des Métallos travaillant à Shaw Cable ont voté en faveur d’une grève

Nos membres ont fait preuve de détermination pour défendre leurs droits contre un employeur qui leur témoigne peu de respect. Ce fort vote de grève montre à quel point nos membres sont solidaires et prêts à se battre.

· Communiqué

Le Syndicat des Métallos affirme que l’industrie de l’uranium du Canada ne pose aucune menace pour les États-Unis

Les producteurs d’uranium américains ont précisé qu’ils s’inquiétaient des pratiques commerciales non équitables des producteurs à l’étranger, et non de celles du Canada.

· Communiqué

Tout le monde y perd : lockout chez ABI

Chaque mois de lockout prive Alcoa et Rio Tinto de revenus de l’ordre de 85 millions (66 millions US) et les deux multinationales se privent mensuellement de profits de 26 millions (20 millions US).

Un excellent premier contrat pour les Métallos de Power Precast Solutions à Ottawa

Les employés ont obtenu des augmentations de salaire et un meilleur contrôle de leurs conditions de travail

Un premier contrat de travail pour les salariés de l’usine Sural

Les travailleurs et de travailleuses de l’usine Sural, à Victoriaville, ont entériné un contrat de travail de 3 ans.

L’aide des Métallos à Kitcisakik rapporte aux jeunes autochtones

Le Fonds humanitaire des Métallos contribuera 75 000 $ à l’école de musique de Kitcisakik.

Mine Westwood : Vers une escalade des moyens de pression

Les négociations à la Mine Westwood font du surplace alors que la convention collective des membres de la SL est échue depuis la fin novembre 2017.

Comfort Inn Rouyn-Noranda : 15 $ de l’heure et un nouveau contrat

Les métallos de la SL 9291 ont entériné un nouveau contrat de travail de 5 ans qui leur accorde dès la première année un taux horaire de 15 $.

Les contre-mesures canadiennes et les mesures de soutien constituent une première étape positive

«Il est important que les mesures de soutien aux communautés et aux travailleurs soient mises en œuvre immédiatement et qu’elles se poursuivent aussi longtemps qu’il le faudra».

Les Métallos appuient la réplique canadienne et demandent un meilleur soutien gouvernemental

«Nous serons très vigilants et exigeants de nos gouvernements pour protéger les emplois à court terme et rétablir la fluidité des échanges commerciaux». - Alain Croteau

Les Métallos exhortent le nouveau gouvernement de l’Ontario à «mettre fin au carnage, appliquer la loi» dès maintenant

«Nous demandons au gouvernement ontarien de faire le nécessaire pour faire respecter la loi – pour le bien de la population.» - Marty Warren

Le nouveau mandat de l’employeur fait obstacle à un règlement

Les lockoutés de l’Aluminerie de Bécancour ont confirmé les orientations de leur comité de négociation par un vote de 90,14%.

Entente avec Cliffs et Chemin de fer Arnaud sur les retraites et les assurances

Les retraités et anciens travailleurs de Cliffs récupèrent 60% du manque à gagner.