·  

Déclaration de Ken Neumann à l’occasion du 10 décembre 2018, Journée internationale des droits de la personne

Chaque année, le 10 décembre, le Syndicat des Métallos observe la Journée internationale des droits de la personne, laquelle commémore l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme par les Nations Unies. La reconnaissance des droits de la personne réside au cœur des valeurs et du militantisme des Métallos.

Cette année, tout en reconnaissant l’excellent travail de nos militantes et militants en faveur de l’égalité à l’échelle locale et nationale, j’aimerais attirer l’attention sur une préoccupation à l’égard du travail que nous effectuerons en matière de droits de la personne l’année prochaine et dans les années à venir. Dans mon message de l’année dernière, j’ai mentionné le recensement de 2016 de Statistique Canada qui faisait état de crimes contre les groupes revendiquant l’égalité. Il est important de revoir la question.

Cette année, il est révoltant de constater dans le rapport 2017 de Statistique Canada que les crimes religieux et haineux au pays ont considérablement augmenté. En 2017, à l’échelle du Canada, le nombre de crimes signalés par la police était 47 fois plus élevé que celui de l’année antérieure, et, ce qui est encore plus significatif, est que la plupart d’entre eux ont été commis contre les populations musulmane, juive et noire.

Il est également perturbant de savoir que ces crimes se produisent davantage dans les grandes zones urbaines où les populations sont les plus diversifiées. Les provinces canadiennes comprenant les plus grandes zones urbaines et les plus vastes sont l’Ontario et le Québec. Au Québec, au total, 489 crimes de ce genre ont été signalés, ce qui représente une hausse de 50 pour cent. En Ontario, les crimes rapportés se sont élevés à 1023, ayant augmenté de 67 pour cent. Bien qu’il s’agisse de crimes qui ont été officiellement signalés, je n’ose même pas imaginer à combien ils s’élèveraient s’ils comprenaient ceux qui ne l’ont pas été.

Ces crimes vont au-delà de la discrimination fondée sur la haine et la religion. En 2017, les crimes fondés sur l’orientation sexuelle ont augmenté de 16 pour cent.

À titre de syndicat résolu à défendre les droits de la personne, je demande aux Métallos de :

  • continuer à insister pour des lois sur l’égalité au Canada comme à l’échelle internationale;
  • maintenir notre forte présence au sein du mouvement ouvrier canadien et international;
  • négocier des dispositions rigoureuses sur l’égalité dans nos conventions collectives, en particulier avec des entreprises mondiales;
  • renforcer notre soutien aux associations et partenaires de justice sociale dans la lutte contre les crimes haineux.

Solidairement,

Le directeur national,
Ken Neumann

Demandes de presse

Merci

Merci de nous avoir contacté. Nous vous répondrons rapidement.

Contacts Médias

Directeur du département des communications :
Bob Gallagher
bgallagher@usw.ca
416-544-5966 or
416-434-2221 

Département des communications :
Dominique Fontaine
commsupport@usw.ca
416-544-5991 

Département des communications - Québec
Clairandrée Cauchy
ccauchy@metallos.ca
514-774-4001 

 

Adresse postale

Syndicat des Métallos
234, avenue Eglinton est, 8
e étage 
Toronto, ON M4P 1K7