·  

Déclaration de Marty Warren à l’occasion du 10 décembre 2017, Journée internationale des droits de la personne

Chaque année, le 10 décembre, le Syndicat des Métallos observe la Journée internationale des droits de la personne, laquelle commémore l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme par les Nations Unies.

La reconnaissance des droits de la personne réside au cœur des valeurs et du militantisme des Métallos. À titre de directeur du district 6, j’encourage fortement le respect des droits de la personne à l’échelle internationale et, plus particulièrement, dans les régions canadiennes que couvre le district 6.  

En Ontario, l’entrée en vigueur des nouvelles lois sur le travail en novembre revêt une grande importance. Certaines d’entre elles se répercutent directement sur les groupes revendiquant l’égalité, surtout les femmes, les personnes atteintes d’incapacités physiques et mentales, et les parents. 

Les victimes de violence conjugale ou sexuelle ou les parents qui en ont subi ou en sont menacés auront droit à cinq jours de congé payé et 17 semaines de congé sans solde assorti d’une protection de l’emploi. Les employeurs ne pourront pas exiger une attestation médicale des employés qui prennent un congé d’urgence personnelle. Les parents dont des enfants meurent auront droit à un congé sans solde d’un maximum de 104 semaines. 

Puisque la main-d’œuvre dans le domaine des soins à domicile et celui des services communautaires se compose principalement de femmes et de personnes racialisées, ces nouvelles lois doivent absolument faciliter la syndicalisation des travailleuses et travailleurs de ces secteurs. 

Dans les principaux milieux urbains, le profilage racial et le fichage des groupes revendiquant l’égalité demeurent un problème. Il convient de souligner que la Commission ontarienne des droits de la personne a lancé une enquête sur les pratiques policières à Toronto, qui insistera pour que les données servent à en déterminer les répercussions sur les Noirs et les autres collectivités racialisées. L’utilisation des données est importante parce qu’elle permet aux forces policières d’éviter les stéréotypes publics à l’égard des personnes racialisées. 

Dans les provinces maritimes, le Groupe de travail d’experts sur les personnes d’ascendance africaine des Nations Unies s’est rendu à Halifax en 2016. Dans les années 60, la ville de Halifax a expulsé de force des résidents noirs d’Africville, a démoli leurs maisons et leur église, et les a relogés dans un projet d’habitation dans la partie nord d’Halifax. Peu d’entre eux ont été indemnisés pour la perte de leur maison et de leur moyen de subsistance. Dans son rapport, le Groupe de travail a recommandé au Canada de s’excuser pour l’esclavage, de verser des indemnités et d’établir un ministère national des Affaires africaines au Canada. 

Pour faire progresser les droits de la personne dans notre district, j’exhorte les membres à :

  • Se joindre à des alliés communautaires et syndicaux aux vues similaires dans le but de mettre fin au profilage racial par les forces policières.
  • Poursuivre nos efforts de recrutement dans les secteurs d’emploi et les lieux de travail comprenant beaucoup de travailleuses et travailleurs revendiquant l’égalité.
  • Créer et maintenir des comités des droits de la personne dans nos sections locales et unités.
  • Promouvoir les ateliers éducatifs du Syndicat des Métallos sur les droits de la personne et la lutte contre le harcèlement au travail, et y assister.
  • Insister auprès des responsables politiques fédéraux, provinciaux et municipaux afin qu'ils appliquent les recommandations du Groupe de travail des Nations Unies. 

Solidairement,

Le directeur du district 6,
Marty Warren

 

Demandes de presse

Merci

Merci de nous avoir contacté. Nous vous répondrons rapidement.

Contacts Médias

Directrice du département des communications :
Shannon Devine
sdevine@usw.ca
416-544-5966 or
416-434-2221 

Département des communications :
Nicole Desnoyers
ndesnoyers@usw.ca
416-544-5991 

Département des communications - Québec
Clairandrée Cauchy
ccauchy@metallos.ca
514-774-4001 

 

Adresse postale

Syndicat des Métallos
234, avenue Eglinton est, 8
e étage 
Toronto, ON M4P 1K7