·  

Le budget fédéral répond à la demande des Métallos pour défendre les emplois canadiens

TORONTO – Le Syndicat des Métallos célèbre une importante victoire pour les travailleurs canadiens qui a été incluse dans le budget fédéral, déposé la semaine dernière.

Depuis des années, dans le cadre de la lutte pour la défense des emplois canadiens, le Syndicat des Métallos a pris l'initiative de demander d'importants changements aux lois commerciales du Canada. Avec le budget federal, et la confirmation ultérieure du ministère des Finances, le gouvernement a répondu à ces appels en prenant des engagements qui comportent de meilleures défenses contre le contournement des droits imposés par le Canada, une meilleure prise en compte des répercussions sur les travailleurs dans les litiges commerciaux et la possibilité pour les syndicats de déposer des plaintes de commerce déloyal.

« Pendant de nombreuses années, les membres du Syndicat des Métallos ont montré l'impact direct des pratiques de commerce déloyales sur leur emploi et leurs communautés », a déclaré Marty Warren, directeur national du Syndicat des Métallos. « Les années où les membres de nos sections locales ont participé aux litiges commerciaux ont été essentielles pour faire avancer ces réformes ».

Le plan budgétaire annonçait l'intention du gouvernement de présenter des modifications à la Loi sur les mesures spéciales d'importation et à la Loi sur le Tribunal canadien du commerce extérieur afin de renforcer le système des recours commerciaux au Canada en veillant davantage à ce que les produits faisant l'objet de commerce déloyal soient soumis à des droits, tout en augmentant l'implication des travailleurs.

Le Canada rejoindra finalement aussi d'autres partenaires commerciaux, notamment les États-Unis, qui autorisent depuis longtemps les syndicats à déposer des plaintes au sujet de droits antidumping et compensateurs pour protéger les emplois nationaux. Les modifications apportées en 2017 à la législation canadienne sur les recours commerciaux (la Loi sur les mesures spéciales d'importation) ont permis aux syndicats de s'impliquer dans des litiges commerciaux, mais uniquement avec la coopération de leurs employeurs.

« Je tiens à remercier une fois de plus tous les membres et dirigeants des sections locales du Syndicat des Métallos qui se sont impliqués dans des litiges commerciaux pendant des années et qui ont permis que tout cela se concrétise », a fait valoir Marty Warren. « Nous poursuivrons notre travail avec le gouvernement fédéral pour nous assurer que les engagements pris se traduiront rapidement par des lois. Une fois mis en œuvre, ces changements pourvoiront le Canada de l'une des législations commerciales les plus progressistes au monde ».

Le Syndicat des Métallos représente 225 000 membres dans presque tous les secteurs de l’économie canadienne et est le plus important syndicat du secteur privé en Amérique du Nord, comptant 850 000 membres au Canada, aux États-Unis et dans les Caraïbes.

Chaque année, des milliers de travailleurs choisissent d'adhérer au Syndicat des Métallos en raison de notre solide expérience à créer des lieux de travail plus sains, plus sûrs et plus respectueux, et à négocier de meilleures conditions de travail et une rémunération plus equitable, notamment de bons salaires, de bons avantages sociaux et de bonnes pensions.

###

Pour plus d'informations :

Marty Warren, directeur national pour le Canada du Syndicat des Métallos, 416 544-5951
George Soule, service des communications du Syndicat des Métallos, 306 351-9112, gsoule@usw.ca

Demandes de presse

Merci

Merci de nous avoir contacté. Nous vous répondrons rapidement.

Contacts Médias

Directrice du département des communications :
Shannon Devine
sdevine@usw.ca
416-544-5966 or
416-434-2221 

Département des communications - Québec
Clairandrée Cauchy
ccauchy@metallos.ca
514-774-4001 

 

Adresse postale

Syndicat des Métallos
234, avenue Eglinton est, 8
e étage 
Toronto, ON M4P 1K7