·  COMMUNIQUÉ   ·  

Feu vert à la deuxième phase : le personnel universitaire franchit une étape importante vers un nouveau régime de retraite

TORONTO – Le personnel de trois universités de l’Ontario a franchi une autre étape importante vers la création d’un nouveau régime de retraite à prestations déterminées, soit le régime de retraite universitaire.

Les membres du Syndicat des Métallos de l’Université de Toronto, de l’Université de Guelph et de l’Université Queen’s ont franchi une étape de plus vers l’amélioration de la sécurité financière à la retraite. Le vote de tous les groupes d’employés participants a pris fin le 28 juin et le consentement des membres a atteint le seuil requis pour amorcer la prochaine étape de la création du nouveau régime de retraite.

Le régime de retraite universitaire proposé est un régime de retraite conjoint (RRC) qui comprend les regroupements de travailleurs des trois universités, notamment des sections locales du Syndicat des Métallos et les associations de professeurs fondatrices du régime.

Le Syndicat des Métallos forme la plus grande association professionnelle dans chacune des universités, représentant environ un tiers des 18 000 personnes couvertes par le régime de retraite universitaire proposé.

Les sections locales 1998 (Université de Toronto), 4120 (Université de Guelph) et 2010 (Université Queen’s) des Métallos ont travaillé en étroite collaboration avec leurs associations de professeurs respectives pour mettre sur pied le nouveau régime, qui est le fruit de nombreuses années de collaboration, de consultations et de négociations intenses avec les administrations universitaires et d’autres groupes de parties prenantes.

« Le personnel universitaire est emballé à l’idée d’adhérer à ce régime novateur qui offrira un régime de retraite sûr, à prestations déterminées, au personnel actuel et futur », a déclaré Kelly J. Orser, présidente de la section locale 2010 des Métallos, qui représente le personnel de l’Université Queen’s.

Des groupes d’employés représentés par plusieurs syndicats et associations de professeurs obtiennent la gouvernance conjointe du nouveau régime, un aspect important qui ne figurait pas dans l’entente précédente visant l’établissement de régimes de retraite séparés dans chaque université.

« Nous avons collaboré de façon constructive pour atteindre cet objectif. Le fait d’avoir obtenu le consentement des membres signifie que nous pouvons maintenant aller de l’avant en toute confiance vers la prochaine étape de ce projet novateur », a souligné Liz Cherry, présidente de la section locale 4120 des Métallos, qui représente le personnel de l’Université de Guelph.

« Nous sommes ravis d’avoir franchi cette étape importante. Nous pouvons désormais dire que c’est officiel et passer à l’étape de l’élaboration de ce nouveau régime de retraite », a ajouté Colleen Burke, présidente de la section locale 1998 des Métallos, qui représente le personnel de l’Université de Toronto.

La prochaine étape, qui consiste à transférer cinq régimes de retraite existants vers le RRC, comporte des mesures techniques, l’obtention d’approbations additionnelles des conseils d’administration des universités et une demande d’inscription du régime de retraite universitaire auprès de l’Autorité ontarienne de réglementation des services financiers (ARSF).

L’objectif consiste à faire en sorte que le nouveau régime de retraite universitaire soit mis en œuvre d’ici le 1er juillet 2021.

Le personnel d’autres universités pourra adhérer au régime de retraite universitaire une fois qu’il sera établi. À mesure qu’il connaîtra une croissance, le régime de retraite universitaire créera un fonds commun plus important destiné à des placements. Les coûts et risques liés au régime de retraite seront répartis sur un plus grand nombre de participants.

« Nous demeurons déterminés à élaborer un régime de retraite à prestations déterminées qui offrira un revenu de retraite fiable aux travailleurs du secteur universitaire », a indiqué Alex McKinnon, chef du Service de recherche des Métallos.

###

Pour plus d'informations :

Liz Cherry, présidente de la SL 4120 des Métallos, lcherry@usw4120.ca, 519 766-4120
Kelly J. Orser, présidente de la SL 2010 des Métallos, president@usw2010.ca, 613 533-2693
P.C. Choo, vice-président de la SL 1998 des Métallos, pc.choo@usw1998.ca, 416 506-9090, poste 225
Alex McKinnon, Service de recherche, Syndicat des Métallos, amckinnon@usw.ca, 416 544-5981
Bob Gallagher, Communications, Syndicat des Métallos, bgallagher@usw.ca, 416 544-5966, 416 434-2221

Demandes de presse

Merci

Merci de nous avoir contacté. Nous vous répondrons rapidement.

Contacts Médias

Directeur du département des communications :
Bob Gallagher
bgallagher@usw.ca
416-544-5966 or
416-434-2221 

Département des communications :
Dominique Fontaine
commsupport@usw.ca
416-544-5991 

Département des communications - Québec
Clairandrée Cauchy
ccauchy@metallos.ca
514-774-4001 

 

Adresse postale

Syndicat des Métallos
234, avenue Eglinton est, 8
e étage 
Toronto, ON M4P 1K7