·  

Les Métallos demandent une protection et un soutien accrus pour les travailleurs

TORONTO – Alors que la pandémie de coronavirus (COVID-19) se propage au niveau mondial, les syndicats, y compris le Syndicat des Métallos, demandent une protection et un soutien accrus pour les travailleurs.

«À l'heure où les gouvernements fédéral et provinciaux du Canada prennent des mesures pour limiter la propagation du virus, nous devons nous assurer que les travailleurs soient soutenus et protégés», a déclaré Ken Neumann, directeur national des Métallos.

«Le Syndicat des Métallos se préoccupe de la santé et de la sécurité de ses membres. Le Syndicat représente un grand nombre de travailleurs qui se trouvent dans une situation particulièrement vulnérable en ce moment, tels que les agents de contrôle des aéroports et le personnel dans les secteurs de la santé et des résidences pour aînés.

«Nous rappelons à nos membres qu'il est important de rester informés et de suivre les conseils des autorités de la santé publique. Par le biais de nos conventions collectives, de nombreux membres du syndicat disposent de pouvoirs pour demander des mesures aux employeurs garantissant la santé et la sécurité sur leurs lieux de travail», a ajouté Ken Neumann.

Toutefois, les travailleurs ne font pas tous partie de syndicats, et certains travailleurs syndiqués ne reçoivent pas toutes les protections et tout le soutien dont ils ont besoin pour faire face à cette période difficile.

Le Syndicat des Métallos se joint à d'autres groupes et organismes pour demander aux gouvernements fédéral et provinciaux à prendre des mesures exhaustives afin de protéger et soutenir les travailleurs durant la crise du COVID-19.

«Jusqu'à présent, les mesures annoncées par les gouvernements ne sont pas suffisantes. Les journées passées sans travailler afin d'enrailler la propagation du virus ne devraient pas être synonymes de perte de salaire, quel que soit le poste occupé ou le lieu de travail. Les congés non payés avec protection de l'emploi ne permettent pas de régler les factures», a fait valoir Ken Neumann.

Le Syndicat des Métallos soutient ces appels, comme ceux lancé par le Congrès du travail du Canada et le Workers’ Action Centre, qui demande des mesures protectrices supplémentaires pour les travailleurs.

«Avec seulement 55% du salaire, l'assurance-emploi ne fournit pas le minimum vital aux travailleurs à faible revenu, sans parler des 60% de travailleurs sans emploi qui n'ont tout simplement pas accès à l'assurance-emploi», a rappelé Ken Neumann.

En particulier durant cette période, les travailleurs ont besoin de plus de congés de maladie payés, le soutien de revenu et d'autres mesures de soutien pour faire face à la perte d'emploi et aux interruptions de travail qui affecteront leurs revenus.

Le gouvernement devrait débloquer des fonds supplémentaires pour soutenir le revenu des travailleurs de santé qui pourraient être mis en quarantaine et qui pourraient tomber malades.

Les banques, les propriétaires, les sociétés de carte de crédit et les institutions financières devraient recevoir l'ordre d'allonger et d'assouplir les hypothèques, les loyers, le paiement des factures, les obligations de remboursement de prêt et les autres engagements des consommateurs et des foyers.

De même, le crédit pour la TPS/TVH devrait être doublé afin de fournir une aide aux Canadiens à faible revenu.

Le Syndicat des Métallos souhaite remercier et exprimer toute sa gratitude à l'égard des travailleurs du secteur de la santé – les médecins, les infirmières, les ambulanciers, les fournisseurs de soins de santé, le personnel de soutien à la personne et tous les soignants – des personnes qui sont en première ligne et qui prennent des risques d'infection en raison de la nature même de leur métier.

«Nous devons également nous protéger contre les informations erronées. Restez informés et faites confiance aux sources d'information fiables, comme le Gouvernement du Canada et nos autorités de la santé publique, pour connaître les dernières informations disponibles. Nous devons laver correctement les mains, et tout faire pour nous soutenir les uns les autres, tout en respectant une distance de sécurité appropriée», a conclu Ken Neumann.

###

Pour plus d'informations :

Ken Neumann, directeur national du Syndicat des Métallos, 416-544-5951
Bob Gallagher, responsable des communications du Syndicat des Métallos, 416-544-5966, 416-434-2221, bgallagher@usw.ca

Demandes de presse

Merci

Merci de nous avoir contacté. Nous vous répondrons rapidement.

Contacts Médias

Directeur du département des communications :
Bob Gallagher
bgallagher@usw.ca
416-544-5966 or
416-434-2221 

Département des communications :
Nicole Desnoyers
ndesnoyers@usw.ca
416-544-5991 

Département des communications - Québec
Clairandrée Cauchy
ccauchy@metallos.ca
514-774-4001 

 

Adresse postale

Syndicat des Métallos
234, avenue Eglinton est, 8
e étage 
Toronto, ON M4P 1K7