·  

Mandat de grève générale à 100 % pour les CPE Touchatouille à Port-Cartier et Au jardin de Pierrot à Rouyn-Noranda

PORT-CARTIER et ROUYN-NORANDA – C’est à l’unanimité que les éducatrices des centres de la petite enfance Touchatouille à Port-Cartier et Au jardin de Pierrot à Rouyn-Noranda se sont prononcées en assemblée générale en faveur d’un mandat de grève générale illimitée, à déclencher au moment jugé opportun.

«Le message de nos membres est limpide : elles en ont assez des reculs et de l’appauvrissement. Détentrices d’un diplôme technique en éducation à la petite enfance, les éducatrices sont les techniciennes les moins bien payées, souvent même moins que celles qui détiennent un diplôme d’études professionnelles du secondaire qui travaillent dans le réseau de l’éducation», expliquent les représentants syndicaux Sonia Charette et Dany Maltais.

Le moment du déclenchement de la grève n’a pas été déterminé encore, mais le Syndicat des Métallos s’engage à donner un préavis de plusieurs jours aux parents pour qu’ils puissent s’organiser.

«Le coût de la vie a augmenté de 4,1 % en un an et tout ce qu’on nous propose, c’est un appauvrissement. Avec 2 % d’augmentation et des primes d’assurance qui augmentent sans cesse, nos membres se retrouvent avec moins à la fin du mois», souligne la présidente de l’unité Au jardin de Pierrot (Rouyn-Noranda), Manon Leclerc, membre de la section locale 9291 des Métallos.

Sa consœur du CPE Touchatouille, Patsy Ouellet, membre de la section locale 7065, renchérit : «On en a assez d’être laissées pour compte et traitées comme de simples ‘gardiennes d’enfants’. Nous prenons soin de ce qui est le plus précieux pour les familles de notre région, nos enfants. On demande d’être reconnues et que nos emplois soient valorisés à la hauteur de ce qu’on fait.»

Les éducatrices des deux CPE situés en région minière soulignent à quel point il y a un grand décalage entre les salaires et l’évolution des prix dans leur région et l’immobilisme de leur salaire, voire les reculs des dernières années.

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.

Demandes de presse

Merci

Merci de nous avoir contacté. Nous vous répondrons rapidement.

Contacts Médias

Directrice du département des communications :
Shannon Devine
sdevine@usw.ca
416-544-5966 or
416-434-2221 

Département des communications :
Nicole Desnoyers
ndesnoyers@usw.ca
416-544-5991 

Département des communications - Québec
Clairandrée Cauchy
ccauchy@metallos.ca
514-774-4001 

 

Adresse postale

Syndicat des Métallos
234, avenue Eglinton est, 8
e étage 
Toronto, ON M4P 1K7