·  Communiqué   ·  

Les programmes de retour au travail sont une priorité, selon le Syndicat des Métallos

TORONTO - Les programmes de prévention des invalidités et de retour au travail sont une priorité pour le Syndicat des Métallos, comme en témoigne l'ensemble des 700 délégués participant au Congrès national d'orientation du syndicat à Montréal, lesquels ont adopté une résolution à cet égard.
 
Les membres du Syndicat des Métallos ont approuvé une résolution demandant au syndicat de « reconnaître et de faire valoir l'intérêt de continuer d'offrir des programmes de prévention des invalidités et de retour au travail utiles, efficaces, confidentiels et communs », y compris une participation entière et égale des syndicats, des travailleurs blessés et des fournisseurs de soins, et ce, pendant le processus de retour au travail avec les employeurs.
 
«Nous avons l'obligation de nous assurer que nos membres qui risquent de se retrouver sans emploi en raison d'un handicap sont pris en charge», a déclaré Ken Neumann, directeur national du Syndicat des Métallos.
 
Chaque jour, partout dans le monde, 6 300 travailleurs décèdent à la suite d'une maladie ou d'un accident lié au travail (Organisation internationale du travail, 2014) et environ 1 000 accidents de travail par année survenus au Canada font partie de ces tragiques statistiques internationales.
 
En 2014, les commissions des accidents du travail de l'ensemble du Canada ont enregistré 239 462 accidents avec perte de temps, ce qui ne représente que 30% de toutes les blessures invalidantes et maladies dont souffrent chaque année des travailleurs canadiens.  
 
Le nombre de travailleurs canadiens qui meurent chaque année par suite d'accidents au travail ou de maladies professionnelles ne reflète pas le fait que pour chaque travailleur qui décède, il y a en moyenne 30 travailleurs qui souffrent d'une incapacité physique ou d'une déficience mentale permanente, qui perdent souvent leur emploi et qui sont souvent poussés en marge de la société.
 
Un peu moins de la moitié de tous les Canadiens aux prises avec un handicap occupent un emploi, comparativement à 80% de la population en général. Par ailleurs, ceux qui dépendent des programmes de sécurité sociale touchent entre 22% et 30% du revenu net moyen de tous les travailleurs canadiens.
 
«Bien que des programmes de santé et de sécurité aient toujours constitué des priorités pour notre syndicat, il est inacceptable, dans la société d'aujourd'hui, que des travailleurs soient marginalisés et vivent dans la pauvreté, alors que des programmes de retour au travail efficaces en milieu de travail pourraient leur assurer de conserver leur emploi», a ajouté M. Neumann.
 
Cette résolution du Syndicat des Métallos est une décision politique essentielle qui reconnaît l'importance des programmes de prévention des invalidités et du retour au travail en tant que priorité stratégique.

###

Pour plus d'informations :

Ken Neumann, directeur national, Syndicat des Métallos, 416 544-5951
Nancy Hutchison, Santé, sécurité et environnement, Syndicat des Métallos, 416 544-6001, nhutchison@usw.ca
Bob Gallagher, Communications, Syndicat des Métallos, 416 544-5966, 416 434-2221, bgallagher@usw.ca

Demandes de presse

Merci

Merci de nous avoir contacté. Nous vous répondrons rapidement.

Contacts Médias

Directeur du département des communications :
Bob Gallagher
bgallagher@usw.ca
416-544-5966 or
416-434-2221 

Département des communications :
Karina Midence
communications@usw.ca
416-544-5991 

Département des communications - Québec
Clairandrée Cauchy
ccauchy@metallos.ca
514-774-4001 

 

Adresse postale

Syndicat des Métallos
234, avenue Eglinton est, 8
e étage 
Toronto, ON M4P 1K7