·  Communiqué   ·  

Ratification de l’entente de principe chez Rio Tinto Alcan

Jonquière – La Coalition intersyndicale regroupant 1150 travailleurs de Rio Tinto Alcan a ratifié l’entente de principe sur le régime de retraite. Les huit accréditations syndicales membres de la Coalition ont également entériné leur convention collective d'une durée de 5 ans.

«Toute la grande famille de la Coalition est parvenue à un règlement! Grâce à la solidarité des membres de la Coalition, on peut être fier du résultat dans les circonstances. Nous avons mis l’épaule à la roue, mais nous savons que les modifications au régime que nous avons négociées permettront d’en assurer la pérennité et de garantir un certain niveau d’indexation des rentes», explique le porte-parole de la Coalition, Alexandre Fréchette, également président de la section locale 9490 des Métallos à Alma.

Les travailleurs cotiseront davantage à leur régime de retraite, en contrepartie de quoi d’éventuels surplus seront en priorité dédiés à l’indexation des rentes et l’employeur devra, le cas échéant, maintenir un niveau minimum de cotisations. Une partie des cotisations additionnelles devrait en outre permettre d’assurer une indexation minimale des rentes. L’âge de la retraite passera graduellement de 60 à 61 ans. Les prestations de retraite seront désormais calculées de façon permanente en fonction des trois dernières années de salaire.

Les nouveaux travailleurs bénéficieront quant à eux d’un régime de retraite à financement salarial (RRFS) équivalent. La compagnie y cotisera autant que dans le régime actuel et assumera les mêmes frais. «Il était très important pour nous que les jeunes travailleurs n’aient pas un régime de retraite à rabais, moins avantageux. On peut dire mission accomplie. Certes, le risque repose sur les épaules des travailleurs, mais pour le reste, c’est absolument équivalent. Les calculs ont même été faits de façon très conservatrice pour éviter des surprises. Le respect de l'équité intergénérationnelle a été priorisé tout au long des négociations», explique Alexandre Fréchette.

Alors que l’employeur tentait de ramener l’assurance vie à 10 000 $ plutôt que la moitié d’une année de salaire, la Coalition intersyndicale a réussi à négocier un montant de 20 000$.
 
Source : Coalition intersyndicale et Syndicat des Métallos (FTQ)

* La Coalition intersyndicale comprend le Syndicat des travailleurs de l’aluminium d’Alma (SL 9490 des Métallos), le Syndicat des travailleurs d’énergie électrique nord (SCFP), le Syndicat des employés des installations portuaires (SL 1946 d’Unifor), le Syndicat Roberval Saguenay (SL 9190 des Métallos).

###

Pour plus d'informations :

Jocelyn Desjardins 514 604-6273, jdesjardins@metallos.ca
Bureau de la SL 9490 418 662-7055

Demandes de presse

Merci

Merci de nous avoir contacté. Nous vous répondrons rapidement.

Contacts Médias

Directeur du département des communications :
Bob Gallagher
bgallagher@usw.ca
416-544-5966 or
416-434-2221 

Département des communications :
Karina Midence
communications@usw.ca
416-544-5991 

Département des communications - Québec
Clairandrée Cauchy
ccauchy@metallos.ca
514-774-4001 

 

Adresse postale

Syndicat des Métallos
234, avenue Eglinton est, 8
e étage 
Toronto, ON M4P 1K7