·  

Une simple formation aurait sauvé une vie

FERMONT – Le Syndicat des Métallos soulève de sévères préoccupations à la suite du rapport d’enquête de la CNESST rendu public jeudi dernier sur l’accident de travail ayant coûté la vie à un travailleur et blessé un autre à la mine du Mont‑Wright d’ArcelorMittal, à Fermont.

«Les dangers reliés aux inondations des tunnels lors de panne de courant générale sont connus de  l’employeur depuis 1972», fait valoir Yves-Aimé Boulay, représentant syndical. «Dans les 10 dernières années, cinq de ces pannes ont inondé le tunnel du concentrateur, la dernière étant mortelle. Le rapport de la CNESST l’indique : l’employeur a manqué à son devoir de formation des travailleurs. Malgré le risque connu depuis près de 50 ans, la récurrence des accidents et le manque de rigueur de l’employeur sur les correctifs à apporter pendant toutes ces années, 25% des travailleurs n’étaient toujours pas formés par l’employeur au moment des faits. C’est inacceptable!»

Le 22 septembre dernier, le soudeur Vincent Bigonnesse a perdu la vie dans l’inondation du tunnel et son collègue mécanicien a été blessé après une panne de courant générale. Selon le rapport émis par  la CNESST, le réflexe de ces travailleurs aurait été différent s’ils avaient été formés par l’employeur quant au risque d’inondation. «Une formation leur aurait montré quoi faire pour se réfugier ou pour utiliser les bonnes sorties d’urgence… dont une était par ailleurs condamnée par  l’extérieur!», poursuit Yves-Aimé Boulay. «Ils n’auraient pas rebroussé chemin comme ils l’ont fait et aller ainsi à la rencontre de la vague de lisier (slurry) qui les a emportés.»

Rappelons que le Syndicat des Métallos revendique depuis la tragédie de la mine Westray en 1992 une application stricte de la loi Westray, adoptée en 2004, qui prévoit des peines pour les employeurs dont les actions ou l’inaction entraînent le décès ou un accident grave. Dans le cas du décès de ce travailleur survenu à Fermont, la Sûreté du Québec a fait enquête sur place avant que la CNESST ne puisse amorcer la sienne.

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.

###

Pour plus d'informations :

Clairandrée Cauchy, 514 774-4001, ccauchy@metallos.ca

Demandes de presse

Merci

Merci de nous avoir contacté. Nous vous répondrons rapidement.

Contacts Médias

Directeur du département des communications :
Bob Gallagher
bgallagher@usw.ca
416-544-5966 or
416-434-2221 

Département des communications :
Nicole Desnoyers
ndesnoyers@usw.ca
416-544-5991 

Département des communications - Québec
Clairandrée Cauchy
ccauchy@metallos.ca
514-774-4001 

 

Adresse postale

Syndicat des Métallos
234, avenue Eglinton est, 8
e étage 
Toronto, ON M4P 1K7