Années 1950

1950
Les Métallos négocient la semaine de travail de 40 heures. Les deux premières usines à l'obtenir sont celles de Stelco à Hamilton et d'Algoma à Sault Ste. Marie. Les militants des MUA utilisent cette victoire comme nouveau point de référence pour définir la semaine de travail dans les conventions de chaque secteur. La semaine de travail de 40 heures devient par la suite la norme pour tous les travailleurs en raison du succès généralisé du mouvement ouvrier.

1957-1966
La lutte a été longue pour que les Métallos soient reconnus comme le syndicat des mineurs à la mine de cuivre Gaspé, propriété de Noranda à Murdochville (Québec). En 1957, une grève de sept mois pour obtenir la reconnaissance syndicale qui a été l'une des luttes syndicales charnières dans la province a préparé le terrain de la «Révolution tranquille». Neuf autres années s'écoulent après la grève de 1957 avant que le syndicat obtienne l'accréditation. La mine et la fonderie ont été fermées en 2002, transformant effectivement Murdochville en ville fantôme.