Années 1990

1990
Les Femmes d'acier obtiennent une structure formelle au sein du syndicat par la création d'un cours de leadership à l'intention des femmes et d'un comité à chaque section locale membre.

Juin 1992
La restructuration d'Algoma Steel permet de créer la plus importante société canadienne appartenant aux employés et de sauver 6 000 emplois et la localité de Sault Ste. Marie. La restructuration a donné lieu à la modernisation de l'entreprise, et, aujourd'hui, elle emploie des milliers de Métallos et assure la stabilité économique de sa collectivité. 

Avril 1998
Appuyés par 40 groupes qui militent en faveur des droits de la personne et des droits dans le domaine du travail, les Métallos canadiens déposent la toute première plainte aux termes de l'Accord parallèle du travail de l'ALENA pour appuyer les efforts de métallurgistes indépendants mexicains visant à créer un syndicat à une usine de fabrication de freins, près de la ville de Mexico.

28 novembre 1999
La participation massive des Métallos à la «bataille de Seattle» a contribué à l'établissement d'une alliance entre syndicalistes et environnementalistes contre la «mondialisation aux mains des PDG des multinationales», laquelle, selon le président George Becker, «détruit des milliers d'emplois industriels, dégrade l'environnement et porte atteinte à nos droits élémentaires de travailleurs et de citoyens».