Années 2000

11 janvier 2000
Plus de 4 000 membres du personnel administratif et du soutien technique de l'Université de Toronto ratifient leur première convention collective à titre de membres de la section locale 1998 du Syndicat des Métallos, élargissant ainsi les avantages de la représentation des travailleurs dans le domaine de l'enseignement supérieur grâce à la plus importante victoire de recrutement des Métallos depuis des années. 

12 février 2002
La section locale 4120 reçoit sa charte à l'Université de Guelph, portant le nombre d'employés d'universités que représentent les Métallos à plus de 5 000.

Novembre 2003
À la suite d'une campagne que les Métallos ont menée pendant une décennie au Canada, le projet de loi Westray est finalement promulgué loi, permettant de changer le Code criminel du Canada pour rendre les entreprises, leurs administrateurs et leurs cadres dirigeants criminellement responsables de mettre la vie des travailleuses et travailleurs en danger.

26 novembre 2004
Après avoir fait campagne pendant un an pour obtenir la représentation des Métallos, 3 000 anciens membres de la Fraternité des préposés à l'entretien des voies du Canadien National reçoivent l'accréditation du Conseil canadien des relations industrielles à titre de Métallos.

7 juin 2006
Le Syndicat des Métallos et le Sierra Club annoncent la formation d'une alliance stratégique en vue de poursuivre un programme conjoint de politiques d'intérêt public sous la bannière De bons emplois, un environnement propre et un monde plus sécuritaire.

2008
Le Syndicat des Métallos et Unite forment le premier syndicat mondial sous l'appellation de Workers Uniting (Travailleurs unis). 

2009
Le Syndicat des Métallos au Canada et Défense environnementale font cause commune pour fonder l'organisation environnementale de la classe ouvrière, Bleu Vert Canada.